Main photo Technique de base de la Marche Nordique

Technique de base de la Marche Nordique

  • Par Admin
  • 2150 vues

Aujourd'hui la Marche Nordique, attire par son originalité, par l'ambiance qui lui est propre, et par le cadre dans laquelle elle se pratique.

Mais elle attire aussi par ses nombreux bienfaits et en particulier parce que c'est un sport complet qui fait travailler l'ensemble du corps . Ce travail ne sera efficace que si le mouvement est correctement appliqué et quelque soit le niveau de pratique (loisir, sportif, compétition)

Pour en comprendre la technique, il est important d'en connaître son origine.

La Marche nordique est née de l'entrainement estival des skieurs de fond Finnois (en technique dite classique). En l'absence de neige, on marchait au lieu de glisser et on poussait avec les bâtons.

On peut reprendre ci dessous les principes décrit dans le document de Mobilesport.ch La Bonne Technique en Marche Nordique

La technique de base de la Marche Nordique combine celles du ski de fond classique et de la marche.

Quelques principes de base à ne jamais oublier: 

■ Le mouvement des bras est asymétrique. 
■ Lorsque le bras gauche, respectivement le bâton, est projeté en avant, le pied droit est posé devant le corps; et inversement (controlatéralité). 
La poussée du bâton est puissante et dynamique. 
Plus le mouvement de balancier des bâtons est ample, plus les pas sont longs. 
■ La pointe du bâton est toujours orientée vers l’arrière, également lors du planté.
Le planté du bâton se fait sous le centre de gravité du corps, à mi-chemin entre les deux pieds. 
■ La prise est relâchée quand le bras repart vers l’arrière

On peut rajouter :

  • Un travail actif du pied en le posant au sol par le talon et en le déroulant jusqu'à la pointe du pied 
  • Le planter du bâton (le plus prés possible du centre de gravité) et la pose du talon au sol (du pied opposé) doivent être simultanés
  • Un accompagnement de la poussée jusqu'au relâchement du bâton.

Cette technique de base doit vous amener dans une dynamique de propulsion. Pour sentir cette propulsion ou savoir si vous vous propulsez avec vos bâtons, faites le petit test suivant : "Marchez Nordiquement" et levez les deux bras en l'air afin que vos bâtons ne touchent plus le sol tout en continuant à marcher, vous devez alors sentir un net ralentissement de votre vitesse.

Quelques préalables pour appliquer ces principes :

  • La taille des bâtons doit être adapté au marcheur. (voir ici : La Taille des bâtons en Marche Nordique)
  • Bien ajuster vos gantelets afin que vos bâtons puissent revenir au creux de votre main lorsque l'on ramène le bras vers l'avant
  • Utiliser plutôt des chaussures de type "trail" ou des chaussures dédiées à la marche Nordique, afin d'avoir une souplesse dans le déroulé du pied
  • Habillez-vous avec des vêtements de sport, pour être à l'aise et en plus vous devriez avoir vite chaud
  • N'oubliez pas de vous hydrater lors de vos sorties
  • et surtout faîtes un contrôle médical avant de vous lancer.

Les séances et surtout les kilomètres parcourus en marche nordique, vous permettront d'effectuer les gestes avec une intention différente et une efficacité augmentée, et surtout il est important de "sentir" le mouvement et l'action sur votre corps.

Et comme il est dit plus haut , n'oubliez pas ces principes de base pour en profiter un maximum, et surtout faites vous plaisir.



Publications recommandées