Main photo Suicides de policiers: L'UPF alerte le ministre de l’intérieur

Suicides de policiers: L'UPF alerte le ministre de l’intérieur

  • Par U.P.F
  • 838 vues

Les forces de l’ordre connaissent une augmentation inquiétante du nombre de suicides. 28 ! C'est  le nombre de policiers qui se sont donné la mort depuis le début de l'année. L'UPF alerte le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner,  sur la dégradation des conditions de travail des forces de l’ordre.


La multiplication des suicides est un signe de la situation de mal-être qui doit alerter les pouvoirs publics sur la gravité de la situation. L'association rappelle que l’État est soumis à des obligations d’employeur pour la santé au travail et ne peut s’en désintéresser et continuer à ignorer ces personnes en souffrance.


L’actualité vient rappeler tous les jours la difficulté croissante d’exercer des fonctions dans la police. Les policiers subissent au quotidien des situations de stress, de tension et de fatigue nerveuse psychologiquement éprouvantes : délaissement, laxisme judiciaire et politique, confrontation à la violence en explosion dans notre société, haine anti-flics. 


L'installation de la cellule alerte prévention suicide (Caps) au sein de la police annoncée ce lundi par Christophe Castaner et qui devrait voir le jour fin juin est insuffisant. C'est pourquoi nous demandons au ministre de l’intérieur de prendre des mesures concrètes et immédiates en termes de salaires, d’effectifs, d’horaires et de temps de repos, de matériel, comme le réclament nos forces de l’ordre depuis bien longtemps. 


L'UPF salue le travail considérable effectué par nos forces de l’ordre et leur apporte son soutien dans les difficultés.


L'UPF


U.P.F
U.P.F

Association Unis Pour la France

Publications recommandées