Main photo Donner une occasion d’AIMER 

Donner une occasion d’AIMER 

  • Par Francesca
  • 834 vues


 

Celui qui peut indiquer le chemin à un passant et le saluer d’un sourire bienveillant, sans aucun intérêt caché, est tout proche de partager l’expérience de son âme éveillée avec les autres dans la pureté, sans aucune arrière-pensée, mais simplement pour la joie de partager, de s’entraider, de se rencontrer. 

De même, un homme peut contempler une fleur avec respect, simplement pour s’émerveiller de la beauté de cet être et vouloir à son tour se faire beau pour réjouir les autres. Il peut écouter le chant d’un oiseau et ensuite chanter lui aussi pour le monde. 

Telle est la voie que nous a enseignée le Maître Deunov : "chaque moment de la vie peut devenir une occasion de faire le bien, d’accomplir un travail spirituel profond, de s’éveiller". 

Si tu veux pénétrer le sens profond des mots du Maître, cherche et trouve tous les jours ce qui peut te relier avec l’Enseignement sacré, la communauté de Lumière des élèves de cette sagesse éternelle. Tu connaîtras le grand contentement libre et ne passeras pas pour un ingrat devant la bonté de la vie qui a tout donné à l’homme. 

Chaque petit moment en apparence insignifiant peut être une occasion d’aimer, de se réjouir, de partager, de faire connaissance, d’apprendre, de réfléchir. C’est à travers toutes ces petites circonstances que l’homme devient un élève de l’Enseignement sacré. C’est à travers cette ronde des instants que le coeur s’ouvre et prend toute sa dimension. L’homme connaît alors le contentement libre et il est amené à vivre cette expérience : chaque chose porte en soi son enseignement. Si l’on sait les aborder correctement, toute expérience peut être transformée en bien, même la plus négative qui soit. 

La vérité, le bonheur résident là où tu es dans l’instant présent. Par exemple, dans le fait de te promener dans une forêt, de prendre ton petit déjeuner, de préparer le repas pour quelqu’un que tu aimes et de le partager avec lui, de discuter avec des amis un soir d’été sur une terrasse en buvant une tisane, de regarder des enfants jouer dans un champ, d’assister à un lever du soleil, d’indiquer le chemin à un inconnu dans la rue et de dire bonjour à la boulangère avec un sourire amical... 

Si tu passes inconscient à côté de tout cela, tu passes à côté de la vie. 

Par contre, si tu peux vivre tout cela naturellement sans aucune arrière pensée, sans intérêt ni calcul, tu es tout proche de la méditation, du monde spirituel et de la fraternité éternelle ; tu es tout proche, oui, tu te rapproches et bientôt nous serons tous ensemble… 

@francoise-salaün-forum-devant-soi.com

 


Francesca
Francesca

La manifestation de notre chemin intérieur.

Publications recommandées