Main photo [Moment Lecture] Kiss me at Midnight : tomes 1 & 2

[Moment Lecture] Kiss me at Midnight : tomes 1 & 2

  • Par Saizo
  • 1077 vues

Bonjour tout le monde !

On se retrouve pour le premier "Moment Lecture !" du blog de Manga Fan. Rien de très original, il s'agit tout simplement d'avis écrits concernant les diverses lectures mangas que je peux faire (parution papier française). Le but est de vous faire découvrir de potentielles nouvelles (ou pas) séries ou encore vous aider à vous faire un avis si vous hésitez à acheter le manga.


J'aborderai des aspects classiques tels que l'histoire, les dessins, les personnages, l'ambiance.

Aucun "genre" de manga ne sera spécifiquement ciblé. Vous pourrez donc tout aussi bien y trouver du shônen, yaoi, shôjo, seinen, etc. Cela dépendra de l'arrivage ! ;) 

Pour le moment, il n'y aura pas non plus de rythme de parution particulier à prévoir, même si j'essaierai de publier régulièrement.


Les infos complémentaires concernant les séries abordées seront à retrouver directement sur la fiche du forum disponible via un lien y renvoyant.


• J'ai pour ambition de spoiler le moins possible dans ces avis. Cependant, je parlerai à chaque fois de l'histoire en cours, et donc les événements précédents les tomes abordés seront considérés comme connus... •


Si vous êtes prêts... c'est partit !



Pour ce premier article, nous aborderons un petit shôjo sans prétention : Kiss me At Midnight de Rin Mikimoto, tome 1 & tome 2.

Pour retrouver toutes les informations utiles sur Kiss me at Midnight, rendez vous sur le forum (lien) !


Kiss me at Midnight - T1


Une machine bien rodée.

Pour commencer, c'est la première série de cette auteure, Rin Mikimoto, que je lis. Je ne connaissais donc pas du tout le style de la mangaka et à vrai dire cette série s'est un peu imposée à moi par hasard lors de ma visite habituelle à ma boutique mangas. Rin Mikimoto semble avoir publié d'autres œuvres, notamment en France Close to Heaven, aussi éditée chez Pika Edition.

Son coup de crayon est plutôt beau, bien qu'assez "commun" dans le shôjo. C'est propre, clair et joli sans pour autant se démarquer plus que ça. On ne croule pas sous le texte à lire, il arrive que des pages soit sans parole, simplement des dessins ; et d'autres plus chargées en informations. L'histoire du manga est d'ailleurs assez à l'image du style graphique  : agréable mais courante dans l'univers de la romance adolescente.


En effet, nous rencontrons directement notre héroïne, Hinana Hanazawa, lycéenne ordinaire qui mène un quotidien bien réglé. Une sorte de métro-boulot-dodo dont elle se satisfait, du moins en apparence. Arrivent ensuite Akira et Lune, ces meilleurs amis puis Kaede Ayase, acteur/mannequin célèbre de 24 ans. Alors que chacun vit son petit train-train, un événement particulier vient tout bouleverser. La super star doit tourner une série au sein même du lycée de notre protagoniste (bah voyons !).

Hinana, alias Nana, se retrouve comme figurante lors de ce fameux tournage. Si elle laisse apparaître une étonnante décontraction vis à vis de cela, il n'en reste pas moins qu'intérieurement la jeune fille recherche le prince charmant et espère bien rencontrer ce bel étalon. Quelle surprise alors quand elle se retrouve par hasard en compagnie du beau mâle, mais découvre que ce dernier a une certaine attirance pour les postérieurs féminins et semble même bien porté sur la chose... Pourtant, cela ne la repousse pas plus ça puisqu'elle accepte de passer un après-midi avec lui...



Un début timide.

Voilà ce que nous apportent le début du livre. Une histoire ma foi plutôt classique avec peut-être une pointe de changement via le garçon principal qui est plus âgé, extérieur au monde lycéen (ni élève ni professeur) et légèrement pervers (ce qui est moins courant pour du shôjo lycéenne). On comprend alors bien vite le titre du manga : Kiss me at Midnight, qui est un petit clin d’œil à Cendrillon. Hinana rêve de se faire passer la chaussure au pied, elle le dit très clairement, et... il vous faudra lire le manga pour en savoir plus à ce niveau !


L'histoire part assez rapidement, à l'instar de la relation entre les deux protagonistes où un rapprochement s'opère quasi instantanément. Pourtant, le rythme reste assez poussif. Dans ce premier tome, peut-être le temps de poser les bases, il ne se passe pas grand chose. Ou du moins pas grand chose d'original. Les personnages restent légèrement stéréotypés, mais on a connu pire, bien pire.

Le focus est principalement autour du couple en devenir dans ce premier tome. Les deux meilleurs amis font donc office de bons figurants, présents mais discrets.


---------



Kiss me at Midnight - T2


Naissance de l'intrigue.


Avec ce deuxième tome, l'histoire commence à se développer légèrement. Les quiproquos fleurissent amenant les premières embûches dans la potentielle relation entre nos deux "amoureux". Ce n'est pas très poussé et le suspens n'est pas non plus à son paroxysme, pourtant on continu notre lecture tranquillement.

Si Nana et Kaede se rapprochent de plus en plus, une personne est ainsi d'avantage mis en avant dans ce tome... Le meilleur ami : Akira. Grand oublié du premier tome, on apprend ici un peu plus à le connaitre, et on approfondi sa relation d'ami d'enfance très proche de la famille de la jeune fille. Le triangle amoureux se dessine nettement.

En parallèle, une certaine curiosité en ce qui concerne le passé de notre cher acteur lubrique commence à éclore dans notre petit kokoro. Ancien membre d'un boys band qu'il a précédemment quitté, Kaede, à travers son comportement lorsqu'il parle de ses anciens compagnons ou lorsqu'il les voit, nous fait clairement ressentir un malaise. Tout ne s'est pas fini bien entre tous ces garçons sans que l'on sache vraiment pourquoi.

Voilà peut-être, pour moi, le point d'accroche le plus intéressant pour le moment dans Kiss me at Midnight.


Pour conclure...

Il vaut peut-être mieux acheter et lire les deux premiers tomes d'un coup pour accrocher un minimum à l'histoire et vouloir connaitre la suite.

En effet, c'est bien la fin du deuxième tome, en cliffhanger, qui nous titille. Sans que ce soit vital, on veut savoir les tenants et aboutissant concernant l'ancien groupe de Kaede. Pour le triangle amoureux, j'ai plus de réserves. Le suspens ne semble pas au rendez-vous en ce qui me concerne sur un potentiel choix à venir de Hinana.

Mais au final, ce petit shôjo se laisse lire tranquillement. Il n'a rien d'exceptionnel, et pour les vieux routards du genre il ne comblera peut-être pas toutes les attentes.

Cependant, pour les nouveaux adeptes des mangas d'amour et pour un public plus jeune (collège, lycée), c'est un bon titre. L'ambiance est légère, avec une pointe d'humour et une pincée de drama... Pour les jeunes filles en quête d'amour il est facile de s'identifier à l'héroïne et d'être attirée par soit Kaede soit Akira.


Alors, vous vous laissez tenter ? 


Saizo
Saizo

« Silent people really do have the loudest minds. » The Devil is a Handsome Man.

Publications recommandées