Main photo [Politique nationale] Park Geun-hye part, la corruption reste

[Politique nationale] Park Geun-hye part, la corruption reste

  • Par KDN's SOUL
  • 933 vues

Une situation préoccupante semble toujours régner en Corée-du-sud au sujet de la corruption. Un an après la destitution de l’ancienne présidente PARK Geun-Hye du fait de son implication dans l’affaire sulfureuse CHOIL Soon-sil, la Corée-du-sud reste toujours dans une situation plus que complexe avec la question de la corruption. Les chabeols et autres acteurs de l’affaire ayant secoué le pays quelques mois plus tôt sont d’ailleurs toujours auditionnés par les autorités fiscales et les enquêteurs en charge de l’affaire. Ces derniers mois, de nombreux scandales tendent à se relever. Les dessous de tables, ou encore les traitements de faveurs font maintenant souvent partie des informations passant au petit matin aux informations. Cette situation ne semble hélas pas prête de changer. En effet, l’indice de perception de la corruption fondé par l’ONG Transparancy International semble stagner pour notre pays. Toujours en quarante-troisième position entre le Cap vert et la Lettonie, les chiffres valable pour l’année de 2016 semblent nous rappeler douloureusement l’ère de la présidente PARK. C’est maintenant au gouvernement de LEE Nak-yeon de faire ses preuves dans ce domaine et de faire changer ce classement. Le symbole de la corruption national est parti, il est temps que la corruption la suive.


Source



KDN's SOUL
KDN's SOUL

rédactrice en chef~

Publications recommandées