Main photo Entretien du matériel de pêche

Entretien du matériel de pêche

  • Par rellik
  • 1274 vues

L'hiver étant une période plutôt calme pour les parties de pêche, s'avère être la meilleure saison pour prendre soin de son matériel de pêche, que ça soit la plus simple des cannes à coup télescopique au bateau amorceur high tech. Le temps que l'on ne passe pas au bord de l'eau à malmener son matériel peut servir à lui redonner une once de bien être afin de prolonger sa longévité et son fonctionnement optimal.


Commençons par le plus simple :


Entretenir sa canne à coup télescopique

Pour entretenir une petit canne à coup télescopique, rien de bien compliquer, il suffit de la nettoyer à l'aide d'une éponge et de l'eau tiède savonneuse, il est préférable si c'est possible de séparer tous les éléments de la canne en enlevant le bouchon du talon avant de procéder au nettoyage. Profitez-en pour vérifier si le connecteur de ligne est en bon état, dans quel cas prévoir son remplacement avant la reprise de la pêche.

Pour le nettoyage des éléments de la canne, ne forcez pas trop, n'oubliez pas que les différents éléments sont fragiles, une pression trop forte pourrait endommage la canne. Vous pouvez nettoyer l'intérieur des éléments en utilisant un tire-mèche dans une taille adaptée aux éléments de la canne, ne mettez pas une mèche de 5cm de diamètre alors que votre élément ne fait que 2cm de diamètre. Pour le scion un simple bout de laine ira parfaitement.

Une fois les éléments nettoyés, passez un coup de chiffon microfibre sur les différents éléments et laissez sécher à la verticale, un petit coup de sèche cheveux à température ambiante à l'intérieur des éléments peut s'avérer utile si vous avez été généreux avec l'eau savonneuse. Une pulvérisation de PTFE "genre de silicone sec" en bombe aux emmanchement les protègera.


Entretien d'une canne à coup à emmanchement

Pour entretenir une canne à coup à emmanchement, le principe est très similaire à l'entretien d'une canne télescopique, toujours à l'aide d'une éponge et d'une eau savonneuse tiède, nettoyez l'extérieur des différents éléments de la canne sans forcer, vous pouvez nettoyer l'intérieur des éléments à l'aide d'un  tire-mèche avec des mèches adaptées aux différents éléments de votre canne. De la même manière, n'oubliez pas de nettoyer vos kits, profitez-en pour inspecter les élastiques, connecteurs et autres tulipes en les désolidarisant les uns des autres dans la mesure du possible et prévoir leurs remplacements si nécessaires.

Une fois les éléments nettoyés, passez un coup de chiffon microfibre sur les différents éléments et laissez sécher à la verticale, un petit coup de sèche cheveux à température ambiante à l'intérieur des éléments peut s'avérer utile si vous avez été généreux avec l'eau savonneuse.

Une fois les éléments secs et si vous le pouvez, rajoutez une petite couche de carbone en spray sur tous les éléments de votre canne, plusieurs fabricants proposent à la vente des spray carbone pour ne citer qu'eux : Spray Carbone Garbolino, Spray Carbone Graphite Maver, suivi d'un petit coup de chiffon en microfibre, ce genre de produit protègera votre canne contre les agressions qu'elle subit lors d'une partie de pêche et les rénovera un peu ; à défaut de spray carbone, vous pouvez utiliser quelques gouttes d'huile de silicone sur un chiffon doux pour rénover et protéger les éléments de votre canne. Pour finir un petit coup de spray PTFE ou de lubrifiant au Teflon sur les emmanchements afin de les protéger plus efficacement lors des phases de déboitage et remboitage, d'ailleurs ne pas hésiter à "lubrifier" régulièrement vos emmanchements avec ce genre de spray.


Entretien d'une canne à anneau télescopique

Pour entretenir une canne à anneau télescopique, le démontage des différents éléments de la canne est impossible, il vous faudra jouer de l'huile de coude avec une éponge et de l'eau tiède savonneuse, la plupart des éléments sont nettoyable à l'eau savonneuse, prenez garde à la fragilité des anneaux ; prêtez une attention particulière au porte moulinet, cette zone s'encrasse facilement, pour nettoyer cette zone correctement, dévisser totalement l'écrou de serrage du porte moulinet puis passer un bon coup d'éponge, revisser totalement l'écrou et repasser ; pour finir sécher la zone sommairement avec une chiffon microfibre sans oublier de dévisser totalement l'écrou de serrage du porte moulinet. Puis la partie la plus difficile à nettoyer sur une canne à anneau : la poignée ; généralement plusieurs lavages à l'eau tiède savonneuse permet déjà d'obtenir un résultat convenable, mais dans certains cas, il ne faut pas hésiter à frotter avec la partie abrasive d'une éponge double face, que la poignée soit en liège ou en EVA ; pour les poignées en liège un peu de javel mélangé à de l'eau tiède peut donner des résultats remarquables, la poignée retrouvera une nouvelle jeunesse. Pour les poignées fortement usées, un coup de papier de verre à grain fin genre du 120 peut permettre de rattraper quelques accros. Laisser sécher la canne dépliée à la verticale et si possible avec le bouchon de talon dévissé.

Si le bouchon de talon (butt cap) de la canne s'enlève, n'hésitez pas à l'enlever et à passer un coup de soufflette ou à défaut quelques coup de pompe à vélo afin de chasser d'éventuelles poussières qui se seraient incruster à l'intérieur de la canne.

Pour le nettoyage des anneaux de la canne, rien de plus simple, utilisez une petite brosse à dent humidifiée à l'eau tiède savonneuse, brossez délicatement l'anneau et les pattes des différents anneaux puis séchez les avec un chiffon doux. Pour les anneaux de tête de petit diamètre, une simple mèche avec du papier absorbant fera largement l'affaire.

Pour finir, un petit coup de chiffon avec de l'huile de silicone sur les différents brins de la canne, sur le porte moulinet et sur les anneaux pour rénover leurs aspects.

Si votre canne à anneaux est équipée de scions type quiver-tip, comme sur les cannes feeder ou bien certaines cannes surfcasting, le nettoyage des scions se fait simplement au chiffon microfibre humidifié à l'eau tiède savonneuse et suivi d'un nettoyage au chiffon microfibre humidifié à l'eau claire.


Entretien d'une canne à anneau à emmanchement

Le nettoyage d'une canne à anneaux à emmanchement est pratiquement similaire à une canne à anneaux télescopique, le nettoyage des différents éléments, le porte moulinet et la poignée avec une éponge et de l'eau tiède savonneuse, pour les anneaux l'utilisation d'une petite brosse à dent humidifiée à l'eau tiède savonneuse. Pour la poignée ; généralement quelques lavages à l'eau tiède savonneuse permet déjà d'obtenir un résultat convenable, mais dans certains cas, il ne faut pas hésiter à frotter avec la partie abrasive d'une éponge double face, que la poignée soit en liège ou en EVA ; pour les poignées en liège un peu de javel mélangé à de l'eau tiède peut donner des résultats remarquables, la poignée retrouvera une nouvelle jeunesse. Pour les poignées fortement usées, un coup de papier de verre à grain fin genre du 120 peut permettre de rattraper quelques accros. Laissez sécher les éléments de la canne à la verticale. Puis pour finir après le séchage de la canne, un petit coup de chiffon microfibre et du spray carbone ; sur les emmanchement type spigot, n'hésitez pas à être généreux avec le spray carbone.

Pour le nettoyage des anneaux, comme avec une canne télescopique, utilisez une petite brosse à dent humidifiée à l'eau tiède savonneuse, brossez délicatement l'anneau et les pattes des différents anneaux puis séchez les avec un chiffon doux.

Pour parfaire le nettoyage, un petit coup de chiffon avec de l'huile de silicone sur les différents brins de la canne, sur le porte moulinet et sur les anneaux redonnera un aspect très appréciable à votre canne.


Entretien d'un moulinet anglaise, feeder, spinning ou carpe



Un matériel très sensible et très sollicité lors des parties de pêche au moulinet, la mécanique de ce dernier absorbe tous les chocs dus aux lancers répétés, aux rembobinages, aux rushs de vos prises, aux coups éventuels sur des arbres ou encore au sol, etc... Bref la vie d'un moulinet n'est pas si facile que ça, c'est la raison principale qui va nécessiter le plus d'attention pour son entretien global, d'ailleurs si vous n'avez pas les mains d'un bon bricoleur, il est préférable de passer par un professionnel pour un entretien approfondi de votre moulinet.

Pour l'entretien le plus minimaliste d'un moulinet :

A défaut d'acheter des produits spécifiques des fabricants d'articles de pêche, un peu de dégrippant type WD40, un peu d'huile de vaseline type 3 en 1 mécanique de précision, un peu de graisse marine, quelques chiffons, coton tiges et un élastique vous permettra d'entretenir un minimum vos moulinet ; d'ailleurs si vous pratiquez le cyclisme (route, VTT, etc...) la plupart des produits que vous utilisez pour entretenir votre vélo conviendra parfaitement pour entretenir sommairement vos moulinets.

Commencez par rincer votre moulinet à l'eau claire, ce qui permettra déjà d'enlever la poussière et autres matières indélicates puis laissez le sécher ou bien sécher le à l'aide d'un chiffon. Une fois sec, enlevez la bobine et la manivelle de votre moulinet.

Une fois démontées, vous pouvez effectuer un nettoyage plus approfondie du bouton de frein, de la bobine et la manivelle à l'aide d'une eau tiède savonneuse, d'un petit chiffon et de coton tiges pour atteindre les endroits les plus inaccessibles de la bobine ou du bouton de frein, une fois ce petit nettoyage effectué laissez le bouton de frein, la bobine et la manivelle de côté pour passer au bâti de votre moulinet.

Prenez le bâti de votre moulinet en main et tournez rotor afin que l'axe principal soit en position haute puis aspergez un peu de dégrippant. Le bâti toujours en main aspergez un peu de dégrippant au niveau des roulements de la manivelle (des 2 côtés du bâti). Une fois le dégrippant déposé sur les différents axe et roulements, faites tourner le rotor de votre moulinet afin de faire pénétrer le dégrippant dans la mécanique. Aspergez une petite dose de dégrippant au niveau du galet du pickup de votre moulinet et utilisez un élastique pour faire tourner le galet et faciliter  la pénétration du dégrippant dans le roulement.

Une fois la séance de dégrippant effectuée, laissez la mécanique s'imprégner tranquillement, profitez en pour nettoyer le surplus de dégrippant à l'aide d'un chiffon doux, puis prenez de l'huile fine pour lubrifier les différentes zones que vous avez précédemment dégrippées (à savoir l'axe principal, le galet du pickup et les roulements de la manivelle), veillez à ce que l'axe principal en position haute. N'ayez pas la main lourde avec l'huile 2 à 3 gouttes suffisent largement pour lubrifier chaque endroit ; puis comme pour la séance de dégrippant, faites tourner le rotor afin que l'huile imprègne correctement la mécanique. Vous pouvez rajouter un petite couche de graisse marine à la base de l'axe du rotor et sur les roulement de la manivelle afin d'étanchéifier ces pièces.

Vous pouvez à présent réassembler votre moulinet sans forcer lorsque vous allez serrer la vis du frein ainsi que la manivelle, laisser du jeu afin que les pièces ne subissent aucune pression. Comme pour l'axe du rotor et les roulements de la manivelle, vous pouvez rajouter une petite couche de graisse marine sur le haut de la bobine là ou s'enclenche le bouton de frein et sur la base du bouton de frein, ce qui permettra d'étanchéifier cette zone qui est souvent soumise à l’incrustation de poussières et autres gravillons.

Je vous mets une petite vidéo réaliser par Penn qui est plutôt bien faite et claire :


Pour l'entretien un peu plus complet d'un moulinet :

Cet entretien un peu plus complet demande beaucoup d'attention et nécessite un démontage quasiment complet du moulinet c'est à dire : bobine, manivelle, frein, rotor, châssis du bâti, etc... Il vous faudra être très méticuleux lors du désassemblage et du remontage du moulinet. Comme écrit plus haut, si vous n'êtes pas de nature bricoleur, passez par un professionnel.

Comme pour l'entretien minimaliste, commencez par rincer et séchez votre moulinet, puis démontez la bobine et la manivelle et lassez les de côté. Puis en forçant légèrement le long de l'axe du rotor, enlevez la roue crantée et les rondelles.

Vous devriez avoir accès à un écrou qui tient le rotor en place (selon les modèles l'écrou peut être bloqué par un contre écrou, une cale, etc... que vous devez enlever avant l'écrou et le sens de visage peut être inversé), dévissez l'écrou à l'aide d'une clé plate adaptée à la taille de l'écrou sans forcer en prenant garde au sens de dévissage et désolidarisez le rotor du bâti.

Le bâti en main, dévissez les vis qui tiennent les différents carters du moulinet, généralement il y a 4 ou 5 vis à enlever. Vous devriez pouvoir accéder à la pignonnerie de votre moulinet.

Utilisez un coton tige pour nettoyer la graisse usagée présente dans le mécanisme, si besoin utilisez un peu de dégraissant en veillant à bien nettoyer les pignons après dégraissage. Puis utilisez de la graisse marine pour lubrifier de nouveau la pignonnerie de votre moulinet.

Une fois les différents carters du moulinet et le rotor remontés passez à l'entretien minimaliste de votre moulinet. Vous allez ainsi redonner une nouvelle jeunesse à votre moulinet.

Une petite vidéo pour agrémenter le démontage d'un moulinet :


Publications recommandées