Main photo Tokyo Family

Tokyo Family

  • Par Kyu-chan
  • 870 vues

Titre Original : Tôkyô kazoku
Pays : Japon
Date de sortie : 19 janvier 2013
Réalisateur : Yôji Yamada
Acteurs :  Isao Hashizume, Kazuko Yoshiyuki, Masahiko Nishimura
Genres : Drame
Durée : 146 minutes

Synopsis

Shukichi et Tomiko Hirayama décident de se rendre à Tokyo pour rendre visite à leurs enfants qu’ils n’ont pas vus depuis longtemps. Étant donné leur âge avancé, ce sera peut-être la dernière fois qu’ils pourront les voir. L’aîné, Koichi, est médecin et dirige un petit dispensaire de banlieue. Leur fille, Shigeko, tient un salon de coiffure avec son mari. Le deuxième fils, Shuji, est accessoiriste de théâtre et travaille en indépendant, courant après les boulots et les acceptant à toute heure du jour et de la nuit. Tous les enfants ont donc leurs occupations et leurs propres problèmes qui les accaparent et le vieux couple va très vite se retrouver seul.

Informations supplémentaires

Avec Tokyo Family, le vétéran Yoji Yamada (82 ans) rend hommage à Yasujiro Ozu, soixante ans tout pile après la sortie japonaise de Voyage à Tokyo, peut-être son plus grand chef d’œuvre. Yamada n'est pas seulement un admirateur, il a également été un collaborateur d'Ozu qui fut son mentor. Le cinéaste japonais fait avec Tokyo Family le pari de livrer un remake d'un des plus grands classiques du cinéma. Et il s'en sort par son humilité. L'histoire de Voyage à Tokyo n'a pas eu besoin d'être réellement modifiée pour être adaptée au Japon ou aux familles d'aujourd'hui. Fukushima est certes passé par là, dans le film où l'on en parle et dans la vie puisque le tournage de Tokyo Family a été décalé suite à la catastrophe du 11 mars 2011. Mais la puissance universelle du film original fait qu'il n'y a guère besoin de dépoussiérer.

Voyage à Tokyo (東京物語, Tōkyō monogatari, littéralement : Contes de Tokyo) est un film japonais réalisé par Yasujirō Ozu, sorti en 1953. Il raconte l'histoire d'un couple de retraités, qui viennent à Tōkyō visiter leurs enfants, mais qui découvrent que ceux-ci sont trop absorbés dans leur quotidien pour leur consacrer beaucoup d'attention. Ozu utilise cette histoire pour décrire le début de la désintégration du système familial japonais. Ce film figure sur plusieurs palmarès des plus grands films de l'histoire du cinéma et a permis de faire connaître Ozu en occident.

Le magazine Sight and Sound publie tous les dix ans un sondage des meilleurs films mondiaux, selon les réalisateurs et les critiques, et Voyage à Tokyo y figure régulièrement comme un des dix plus grands films de l'histoire du cinéma (3e en 1992, 5e en 2002, 3e en 2012). John Walker, le directeur de publication de la série Halliwell's Film Guides, met Voyage à Tokyo en première place dans sa liste des mille meilleurs films de tous les temps. Voyage à Tokyo figure également dans la liste The Century of Films du critique Derek Malcom, comportant les films les plus importants artistiquement ou culturellement. Time Magazine l'inclut dans sa liste des 100 meilleurs films de tous les temps (All-Time 100 Movies). Le critique Roger Ebert a lui aussi inclus Voyage à Tokyo dans sa liste de grands films, et Paul Schrader l'a classé dans sa section « médaille d'or » de son Canon du cinéma (Film Canon). C'est le film qui fit découvrir Ozu en France, à sa sortie en 1978. Auparavant, Ozu était quasi inconnu en Europe, sauf de quelques critiques anglo-saxons qui vivaient au Japon, comme Donald Richie.




Kyu-chan
Kyu-chan

Rasbora-Fansub

Publications recommandées