Main photo The Treacherous

The Treacherous

  • Par Kyu-chan
  • 1041 vues

Titre Original : Gansin
Pays : Corée Du Sud
Date de sortie : 21 mai 2015
Réalisateur : Kyu-dong Min
Acteurs : Ju Ji-hoon, Kim Kang-woo, Lim Ji-yeon, Park Ja-myung
Genres : Drame, Historique
Durée : 131 minutes

Synopsis

Le Prince Yeonsan, pris de folie, massacre tous ceux responsables de la mort de sa mère. Puis il demande à son ami d'enfance, Im Soong- Jae, ainsi qu'à son père, de lui trouver de superbes femmes pour ses désirs charnels, sans considération de leur statut social. Parmi elles, Dan-Hee, une bouchère sans culture mais qui a sauvé la vie de Im Soog-Jae, et qui lui a demandé en retour, de faire partie des candidates.

Informations supplémentaires

Inspiré de l'histoire du Roi Yeonsan-gun ( 1494–1506), 10ème Roi de Joseon

YEONSANGUN DE JOSEON

Yeonsan-gun (23 novembre 1476 - 20 novembre 1506), né Yi Yung, est le 10ème roi de la Dynastie Joseon de Corée. Il était le fils aîné de Seongjong, par sa deuxième femme, Dame Yoon. On le considère souvent le pire tyran de la Dynastie Joseon, tristement célèbre pour lancer deux purges sanglantes de l'élite seonbi. Il a aussi fait arrêter mille femmes des provinces pour servir de concubines au palais et s'est approprié l'Université de Seonggyungwan pour ses plaisirs sexuels. Renversé, Yeonsan-gun n'a reçu aucun nom de temple.

LA MORT DE SA MERE

La Reine Yun, plus tard connue comme la Reine déchue, Dame Yun, a servi le père du Prince Yeonsan, Seongjong, comme concubine, jusqu'à la mort de la Reine Gonghye, la première femme de Seongjong. Sans héritier royal, le Roi a été pressé par les conseillers de prendre une deuxième femme pour garantir la succession royale. Dame Yun a été choisie pour sa beauté et a été officiellement mariée en 1476. Plusieurs mois plus tard, elle a donné naissance à son premier fils, Yi Yung, qui deviendra, plus tard, le Prince Yeonsan. La nouvelle Reine avait un tempérament fort et était très jalouse des concubines de Seongjong vivant à l'intérieur du palais, empoisonnant même une en 1477. En 1479, elle frappe le Roi une nuit, lui laissant des rayures. Malgré ses efforts de dissimuler la blessure, la mère de Seongjong, la Grande Reine Insu, découvre la vérité et ordonne que Dame Yoon parte en exil. Après plusieurs tentatives populaires pour rétablir la Reine déchue Yun à sa position à la Cour, les représentants gouvernementaux lancent une pétition pour qu'elle soit empoisonnée, ce qu'elle fut.

LES DEUX PURGES

Le Prince héritier grandit et succède à Seongjong, en 1494. Pendant son premier règne, il est un administrateur sage, renforçant la défense nationale et aidan tles pauvres. Cependant, il montre rapidement son caractère violent, quand il tue Jo Sa-seo, un de ses professeurs privés, juste après être devenu Roi. Il apprend, par la suite, le sort qui a été réservé à sa mère biologique et tente de faire rétablir ses titres et sa position. Quand les représentants gouvernementaux, appartenant à la faction politique Sarim, tentent de s'opposer à ses décisions, Il cherche tous les moyens de pouvoir s'en débarrasser. En 1498, Kim Il Son, un disciple de Kim Jong-jik, inclue un paragraphe dans le rapport royal qui était critique de l'usurpation de trône de Roi Sejo, en 1455. Kim Il Son et d'autres adeptes de Kim Jong-jik furent accusés de trahison par une faction rivale, donnant à Yeonsangun la raison officielle d'ordonner l'exécution de beaucoup d'officiels de Sarim et la mutilation de restes de Kim Jong-jik. Ceci est connue sous le nom de Première Purge des Lettrés (First Literati Purge 무오사화 戊午士禍).

En 1504, Im Sa-Hong révèle à Yeonsangun Les éléments de la mort de sa mère et lui montre un vêtement taché de sang, le sang prétendument vomi par elle après la prise du poison. Aussitôt après, le 20 mars 1504, Yeonsangun bat à mort deux des concubines de son père, Gwiins Jeong et Eom, pour leur responsabilité dans la mort de sa mère. Sa grand-mère, la Grande Reine Insu, officiellement la Reine Sohye, meurt, après avoir été poussée par Yeonsagun, après une altercation. Il exécute, aussi, beaucoup de représentants gouvernementaux qui avaient soutenu l'exécution de sa mère, reconnue, à titre posthume, comme la Reine Jeheon, puis ordonna que la tombe de Han Myeong-hoi soit ouverte et que sa tète soit séparée du corps. Il punit mème des fonctionnaires, qui étaient juste présents à la Cour mais qui ne s'étaient pas opposés à la décision de déchoir sa mère. Im Sa-hong et ses alliés reçurent de nombreuses récompenses et titres. Cet épisode est connu comme la Seconde Purge des Lettrés (Second Literati Purge 갑자사화 甲子士禍).



SUPPRESSION DE L'ENSEIGNEMENT ET DE L'APPRENTISSAGE

Yeonsangun fit fermer l'Université Royale, Seonggyeongwan, ainsi que le Temple Wongak-sa, les convertissant en lieux dédiés à ses plaisirs personnels, dans lesquels des jeunes filles de toute la péninsule coréenne étaient réunies, transformant ces lieux en maisons closes. Il détruisit une grande zone résidentielle, expulsant 20.000 résidents, pour construire des terrains de chasse et en forçant le peuple à travailler sur ces projets. Beaucoup d'intellectuels raillèrent le Roi, à l'aide d'affiches écrites en hangul, ce qui le conduisit à interdire la pratique du hangul.

Quand les ministres s'opposèrent à ses projets, il supprima le bureau de censure (dont le rôle était de critiquer les actions inopportunes ou les politiques du Roi) et Hongmoongwan (une bibliothèque et un centre de recherches qui conseillait au Roi un enseignement confucéen). Il ordonna à ses ministres de porter un panneau sur lequel était inscrite cette phrase : "Une bouche est une porte ouvrant sur le désastre, une langue est une épée qui coupe une tète. Un corps sera en paix, tant que sa bouche est fermée et sa langue rentrée".(口是禍之門 舌是斬身刀 閉口深藏舌 安身處處牢). Quand le chef des eunuques, Kim Cheo-sun, qui avait servi trois Rois, lui demanda de changer de manières, Yeonsangun le tua à l'aide de flèches et le fit démembrer. De plus, Yeonsangun punit ses parents du 7ème degré, tout en demandant aux secrétaires royaux si la punition était appropriée, ceux-ci ne pouvant faire autre chose que d’acquiescer. Enfin, il bannit un ministre des rites qui avait osé renverser sa boisson.

En contraste avec la politique libérale de son père, beaucoup de gens commencèrent à critiquer ces règles despotiques mais leurs voix furent vites éteintes.

LE COUP D’ÉTAT

En 1506, 12ème année du règne du Roi Yeonsan, un groupe d'officiels - notamment Park Won-jong, Seong Hui-ahn, Yoo Soon-jeong et Hong Gyeong-ju - se liguèrent contre le Roi despotique.Ils lancèrent leur coup d'état le 2 septembre 1506, remplaçant le Roi par son demi-frère,le Grand Prince Jinseong. Le roi fut envoyé en exil à Ganghwado, où il mourut après quelques semaines. L'épouse Jang Nok-su, considérée comme une "femme fatale" ayant encouragé les goûts sexuels de Yeonsangun, fut décapitée et les jeunes fils de Yeonsangun furent également tués.



SON APPARITION DANS LES MEDIA

- La série télévisée Jang Nok-su trace les portraits de lui et de sa concubine favorite, Jang Nok-su.
- La série Woman of the World, ou les principaux personnages sont la femme de son demi-frère et sa seconde belle-sœur.
- La série télévisée Dae Jang Geum, ou il est présenté comme le pire Roi de Corée.
- Le film King and the Clown, qui fournit un éclairage diffèrent de Yeonsangun et de la Reine déchue Yun.
- La série télévisée The King and I, ou il apparaît dans les derniers épisodes.
- La série télévisée Queen Insoo, ou il apparaît dans les cinq derniers épisodes.
- Le film de 2015, The Treacherous.


Kyu-chan
Kyu-chan

Rasbora-Fansub

Publications recommandées