Main photo Gouffres béants en Sibérie

Gouffres béants en Sibérie

  • Par Fanny
  • 867 vues

Rejoindre le forum des Copines et Copains du Net

En Sibérie, un mystérieux trou relativement important est apparu dans le sol gelé en permanence, le pergélisol : plusieurs hypothèses sont avancées, des plus extraordinaires aux plus réalistes. 

Alors que les trous sont de plus en plus nombreux, le réchauffement climatique semble la l'hypothèse la plus probable.

C'est le journal Siberian Times qui révèle cette surprenante découverte : un gouffre béant de 30 à 60 mètres de diamètre pour une profondeur estimée entre 50 à 70 mètres, est apparu en 2012 dans la péninsule sibérienne lacustre de Yamal (Russie), un nom qui signifie « extrémité du monde » dans la langue locale.

D'autres gouffres apparaissent en Sibérie

Un an après la formation de ce gouffre, de nouveaux trous impressionnants continuent de se former en Sibérie. 

La profondeur du cratère le plus important atteint 60 mètres. 

"J’étais très choqué quand j’ai vu ces gouffres pour la première fois. On peut y mettre une maison de 25 étages", a déclaré le correspondant du média RT, Vitaliï Bouzouev.



La fonte du pergélisol : une menace pour l'environnement

Anna Kurchatova, une chercheuse du centre subarctique de Recherche scientifique avance l'hypothèse d'une gigantesque explosion souterraine engendrée par un mélange d'eau, de sel et de gaz sous l'effet de la fonte du pergélisol.

En effet, il y a environ 10 000 ans, la zone était recouverte d'une vaste étendue d'eau salée.

Depuis, elle a disparu mais l'eau perdure en partie à l'état de glace sous la surface emprisonnant également du sable, du sel et du gaz...

Avec la fonte progressive de la glace dans le sol sous l'effet du réchauffement climatique, le gaz aurait été expulsé, à la manière d'un bouchon de champagne, causant cette explosion.

Pergélisol ou permafrost (en anglais), définition : il s'agit d'un sous-sol gelé dont la température ne dépasse pas 0 °C pendant au moins deux années consécutives. Le permafrost s'étend sur une bonne partie de l'Arctique et des régions environnantes, et représente au moins 1/5 de la superficie des sols dans l'hémisphère Nord. Dans ce sol gelé, les processus à l'origine de la libération du carbone dans l'atmosphère, tels que la décomposition, sont considérablement ralentis. Mais, à mesure que la planète se réchauffe, le permafrost dégèle et la décomposition s'accélère, libérant des gaz à effet de serre, comme le méthane, dans l'atmosphère.
---------------------------------------------------------

Le trou mystérieux apparu dans la péninsule de Iamal s’est transformé en un lac d’une profondeur actuelle de 50 mètres, a noté un scientifique russe, estimant que l’apparition de cette cuvette était probablement due à des explosions de gaz. 

Le gouffre géant qui est apparu non loin du gisement de gaz Bovanenkovo exploité par Gazprom au nord de la péninsule de Iamal est en train de s’élargir, affirment des scientifiques cités une chaîne de télévision régionale. 

Ils ont en outre découvert d’autres cratères plus petits autour du lac situé au cœur d’une région stratégique pour ses ressources en gaz et en pétrole : le district autonome de Iamalo-Nénétsie.

Le cratère, découvert l’année dernière s’est peu à peu rempli d’eau au point qu’il est aujourd’hui devenu un lac. 

L’hiver et le printemps dernier, le niveau de l’eau a augmenté de 10 mètres et il va continuer à le faire, croient les scientifiques, selon le site internet de la région de Iamalo-Nénétsie.

«Je suis très surpris par sa taille, il est très grand !», a confié un reporter du journal japonais Asahi Shimbun, Terukhiko Nouse, qui accompagnait l’expédition scientifique, à la chaine de télévision locale avant d’ajouter :

«Et le son d’un glacier qui fond … Ce son me stupéfie».





Gouffres béants en Sibérie
Fanny

Publications recommandées