Main photo Le Pourquoi pas, partie 1

Le Pourquoi pas, partie 1

  • Par Admin
  • 856 vues

Un autre groupe, d'autres aventure, écrit par un joueur, fautes incluses. 


Note: Une salamandre m'a tué au temple du feu et j'ai des cicatrices, les 2 coups de lance sur ma poitrine

Je suis arrivé 7 du printemps 936
Groupe: la compagnie étrangère

vous êtes le descendant d’un djinn. Aussi changeantes que la météo, vos humeurs passent du calme à la sauvagerie et à la violence sans avertissement, mais ces tempêtes ne durent jamais bien longtemps
fier de leur patrimoine, parfois au point d’être arrogants. Ils peuvent être flamboyants et sont désireux d'avoir un public. Ils restent rarement au même endroit pendant longtemps, toujours à la recherche d'un nouvel espace pour voir et respirer.

Samiel Jihaad Shozzahu Al-Capia
4e enfant de la famille Capia, mon père est un chef de tribu nomade
J'étais un enfant turbulent, pas grand monde m'appréciait et c'était réciproque. Cependant, le premier fils, Madhi m'appréciait et me montra un peu d'amour. 
Un jour, dans la ville avec ma famille. Nous avons été attaqués et j’ai été kidnappé. Mahdi m’a sauvé des ravisseurs, mais il a succombé à ses blessures. Le père me rend responsable de la mort de son 1er fils. 
Je suis devenu un moine en son honneur, j’ai l’épée courte de mon frère. Le mentor a accepté de me montré les enseignements des moines kensai. 

Responsable des invocations diabolique et démoniaque à Trilac : Aion (info donner gracieuseté par Riev Har)
Sous les traits de Willip Alards (Aion), Mary Abet (poupée vivante), il a ouvert 2 portails et converti (?) la foule. On a sauver la baronne Elet Warray (Trilac)

Rencontrer : Riev Har, Aram Zimmer (mage et gardien du sanctuaire des dragons)
on a vu Éliawin (très brièvement, par Jacques) et Zimmer parle de son fils Nailo (petit imbécile)

Zimmer parle d'une malédiction de ne pas mourir, il nous demande de rétablir le climat et les erreurs dans le flux de mana. (On fait ça pour être libérer). 8 sphères à livrer; 4 à Thésséahla (Foudre, Ombre, Glace, Eau) et 4 du coté d'Érilite (Lumière, Feu, Terre, Air)
Feu - rouge (Karsarsyte?), Eau - bleu, Air - blanc (plaine de Lorian), Terre - brun (Érilite - géant, faille), Foudre - Mauve, Glace - Boule de glace, Ombre - Noir, Lumière - doré (galonne)

On est parti cherché des infos à Nandorwin, ville universitaire. J'ai une romance, mais elle ça fini en amitié. Son nom est Arin, naine noble.

On commence vers Lorian. En route, multiples combats, on libère une église (Atsezin, déesse halfeline) de morts vivants. (Bénédiction de 9 jours)

On fini par arrivé à Zod, on laisse le prisonnier qu'on avait capturé (Ascalon). Jacques revoit un ancien ami, Vari Belgrison, un demi-elfe qui a participé à d'ancienne guerre. Il est très franc. Il a demandé de voyager jusqu'à Tiève. Sur la route, on apporte un colis pour le gnome Anime-bricole et pendant qu'on est la, on rencontre Éliawin, Jacques raconte que son père n'a pas tué sa mère (effet d'une bombe). Le lendemain, le groupe fait une grande discussion avec Éliawin, le gnome et Vari, à propos du père d'Éliawin (Riev Har), de Nipsky et autre trucs. 

Lors de notre passage à Tiev, nous allors voir une conférence auquel Nipsky nous attends. Nous apprenons qu'un groupe nommé les Clairvoyants (entraîné un peu par Éliawin). Ils font leur possible pour combattre les incursions, ils prennent des gens et les fusionnent avec des parties de démons. Plus gros bordel sur la religion. Le pape et le représentant de Martel sont présent. Aussi, il y a Willip Alards (Aion), Mary Abet (poupée vivante), le pire, il se retrouve chef des Clairvoyants et de son ordre, l'Ordre de Magdala. En plus, Nipsky nous parle aussi d'une vieille en Lorian. Le lendemain, on suit Nipsky, à l'école de magie et on est téléporté. 

Après un long voyage, on arrive au temple du vent en Lorian. On réussit les épreuves, énigmes et rencontres du temple et on dépose la pierre avant de sortir. Prochaine destination Karasyte.

Sur la mer, quelques jours après notre départ, on est attaqué par des pirates orques. Ils ont des démons à leur services. On est capturés. On s'échappe avec d'autres prisonniers. On tue des orques, tanaruks et le chef orque responsable des démons (il en reste un, mais il nous a aidé pour partir).On est reparti avec un navire de guerre et notre navire marchand. Arrivé au port le plus proche, Hyōgo.

On se rassemble notre matériel, cargaison et équipage en 2 jours. Après un voyage de 12 jours, on arrive au dock de Karsarsyte. Quand on est à la cité, on se fait attaqué par des babaus et à la fin du combat, on rencontre Riev Har qui chasse du démon aussi. Nous partons pour le temple et Riev Har attend pour notre départ.

Nous partons du port, en direction du temple dans le désert. On est attaqué par des gnolls démoniaques et a la nuit tombé, on se prépare pour une tempête de sable. Durant la nuit un jeune dragon bleu nous attaque, on le tue (il m'a mis a terre en 1 coup, mais je monte sur le rocher et je le surprend après). Suradok et Alegord mange du dragon, Alegord est empoissonné. le lendemain on trouve le repaire du dragon (ça pris la journée) et on prend le trésor.

Sur notre route, nous rencontrons un naga gardien (LB). Il est surpris qu'on le voit et après avoir parlé avec, il nous demande de l'aide pour vaincre un grand mal, un roi (momie) dans son mausolée. On reçoit une bénédiction et il nous prévient de ne rien prendre tant que la momie existe, une malédiction sur nous. On y va tenté de le vaincre. Au final, la séquence est un rêve, la momie lord avec ses serviteurs momies et zombies sont trop fort pour nous. Quelques jours plus tard, durant la nuit, on est attaqué par 2 Shoosuva. Durant le combat, le 2e arrive séparé, juste moi le remarque et je commence à l'affronter. Au final, Suradok était empoissonné et j'ai manger une volé (41 de dégâts). Le lendemain, un autre combat, une hydre et elle est non loin du temple. En arrivant, 2 myrmidons de feu (élémentaire de feu en armure) gardent la porte du temple, qui ressemble plus à un château. On se repose avant de rentrer et nous rentrons. 

Un effrit nous accueil, explique qu'il faut cherché des étoiles de feu à différents endroits. L'endroit est remplie de monstres. On va cherché l'enchantement pour la résistance au feu, moi et Suradok l'avons recu. Pour chaque pilier de cristal, il faut canaliser pour recevoir l'étoile, mais des monstres apparaissent. Je ramasse la première étoile de feu et après des soins, Suradok (jac) ramasse la deuxième. Note: Vers la fin pour Suradok, un azer (un autre) apparaît, je lui donne l'ordre de rester la ou il est, (jet de persuasion réussit). Une fois terminer, l'azer nous donne une arme magique avant de partir dans son plan d'origine.

On ramasse la 3e étoile, Myastan Nadar (Math), c'est plus facile pour celle la, mais pour la 4e. Même stratégie, mais on doit combattre un élémentaire du feu en même temps qu'un événement, sur 7 tours, on subit un souffle de feu, qui a fait mal au groupe. Pour la 5e étoile, peu de combat, un autre événement de souffle de feu. Cette fois ci, un azer marchand nous aide au départ et on achète des potions de soins, équipements et un objet pour nous permettre de se reposer en paix dans le donjon. 6e étoile quelques combats, la séquence se passe bien.

Les 4 étoiles suivantes se passent assez bien, malgré une éruption dans la salle. En sortant de la salle, un bruit attire notre attention. En investiguant, on arrive dans une salle avec un piédestal pour accueillir 10 étoiles. Soudain, apparaît un effrit, mais il semble transparent comparé au premier qu'on a vu. (Combat vs mid boss). On continu vers la prochaine salle. Pour 2 des 3 étoiles de la salle, ça va mal, vagues de chaleurs, plusieurs salamandres. Il fallu se battre pour garder en vie Nadar (math B) et Alegord. Moi et Alegord (Louis) tombons inconscient et la salamandre me tue (le md s'est assuré de cela). Après le combat, je me réveille, avec une surprise. J'ai oublié le groupe et tout ce qui concerne le groupe, bref tout la saison du printemps (rendu en été).

Après quelques explications sur la situation présente et ce qui s'est passé. On se repose (repos long) et quand on fini, une vague de chaleur. On termine la dernière étoile de la salle. On fait les derniers autels. On fouille le lieu avant la confrontation avec l'effrit, on trouve un trésor et un enchantement qui protège Alegord (Louis) du feu. Lorsqu'on arrive pour l'effrit, il s'est préparer avant le combat. Après le combat, le soleil au centre semble devenir super nova.

Un élémentaire de feu massif commence à sortir du soleil. L'effrit repousse l'élémentaire et absorbe de la puissance. On remet la pierre à l'effrit qui la pose au centre du soleil, qui passe de rouge à blanc et une explication plus tard, l'effrit nous remercie, il avait fait un marché avec Zimmer et on sort finalement de la place, avec un cimeterre de feu. En sortant, nous voyons Riev Har sur un cheval. Nous discutons avec lui, il demande notre aide pour aller vers une cité de l'autre coté de la chaîne de montagne. Alegord m'explique tout ce qui s'est passé depuis le début, je commence à récupéré ma mémoire. Aussi, avant de partir pour la quête, on va faire le temple qu'on avait déjà passé devant, rempli de momies. 

Une fois qu'on a fait le tour du couloir, on rentre dans une salle que la porte n'existe pas dans la salle. La salle est remplie de trésor, mais le seigneur momie nous accueil et on le combat avec 4 autres momies spéciaux. En détruisant des momies spéciaux, le seigneur momie était immobilisé et on était en train de le libéré. On réussit a vaincre la momie, détruire son cœur (similaire à un phylactère) et on ramasse un trésor, mais un jackpot. Enfin on sort du lieu.

Après une journée de voyage très chaude, on se repose. Durant la nuit, on se fait attaquer par 2 yuan-ti. Suradok assomme un et l'attache pour le laisser partir plus tard avec de l'eau et je rajoute de la nourriture. Le lendemain, on subit une tempête de sable, elle dure une journée. On reprend notre route dans le désert. Après 3 jours, des nuages de toiles d’araignées passe au dessus de nous et nous rencontrons des zombies et des nécrophages en fin de journées. Aussi, durant le voyage, j'ai fini par recouvrir toute ma mémoire.

En reprenant la route, une tempête hallucinatoire, (cellule orageuse) nous survole et le lendemain, une tempête de poussière, le voyage se passe bien. Puis, une vague de chaleur pour cette journée la avec une fée du vent (personne ne remarque) donne a nous une bénédiction de vitesse. Enfin, le lendemain (encore) nous arrivons au bord de l'oasis, passage vers le sud et nous rencontrons 4 slaads rouges qui nous charge, il y en a d'autres. La raison pourquoi les slaads couraient, une armée de soldat les chassaient et forcait la fuite des slaads. Nous allons a leur rencontre, c'est des soldats du désert (Karratien) bien équipé (armure à plaque. arc long, épée longue et bouclier - les officiers ont une épée à 2 mains). Cette armée est ici parce que c'est une faction de karatien qui on toujours vénéré Aska, déesse du soleil (au lieu de Luna lors du changement). Ils gardent la porte entre Karrasyte (désert) et Mogua (w?) (jungle). La cité ici s'appelle Albab alkabir (traduction la grande porte). Après avoir discuté avec le chef de cette bande d'éclaireur, Ziba Khimi, nous allons dans le campement militaire. Les slaads les attaquent depuis plusieurs semaines et les slaads ont réussit a passer au moment ou on arrive. Aussi, une visite à l'infirmerie, Alegord soigne le maximum de gens avec son sort de prière de guérison, mais il en reste beaucoup et on cherche le moyen de guérir les infectés. Suradoc et moi nous nous sentons mal, épuisé et fatigué. Durant la nuit, Suradoc et moi se réveillent et nous remarquons des larves sortir de notre corps (via blessures), Elles sont mortes et même le lendemain, nous 2 nous souffrons encore et nous réalisons que moi et Suradoc, on est infecté, plusieurs larves, mais juste un qui reste. Alegord tente de soigner le plus de malade possible. Durant la journée, Ziba Khimi viens nous voir avec, Azim Muini le générale. Ils nous invitent pour le souper, d'ici a ce que moi et Suradoc crevons pour se débarrasser du slaad. Avant de mourir, j'écris une lettre pour m'avertir si une perte de mémoire, je signe, avec mon sceau et Suradoc signe aussi. Suradoc décide d'attendre et moi je choisi de me tuer et y aller avec du poison, chacun avec sa gang. Nous mourrons tous les deux et après quelques heures, nous revenons à la vie.

Nouvelle journée avec Golkan et Nadar. On est tranquille, Nadar s’entraîne avec Asuisorti et je vends ce que je peux. En fin de journée, Ziba Khimi vient nous voir et nous demande d'enquêter sur le générale qui selon les dire de Ziba, il passe de plus en plus de temps dans un jardin a coté de la garnison. C'est un homme qui est normalement très ouvert. Ce jardin est utilisé pour cultivé des herbes médicinales. Il y a un passage secret qui relie le temple et le jardin. Au temple, qui est converti pour accueillir des blesser, en nous voyant arrivé, ils vont voir Alegord et demande des soins. Ziba et le reste du groupe ouvre le passage et on rentre, mais Ziba nous dit qu'il va occupé Azim, le générale, le temps qu'on cherche le jardin. Alegord prend le temps de sortir (après des soins), devenir invisible et rejoins le groupe. En traversant le passage, on laisse Alegord explorer le premier. Il a vu Azim assis avant qu'il parte pour parler avec Ziba. Après une investigation d'Alegord, il viens nous dire qu'on peut entrer. Je dirige le groupe pour entrer silencieusement. En cherchant un peu, on trouve le cadavre d'Azim et d'autre corps alignés. Alegord tente un sort et tous les corps se transforme en slaad (total 2 bleus et 2 verts, des lanceurs de sorts). Combat et je commence le combat en avertissant les gardes de la menaces slaads. Un soldat dans une tour regarde ce qui se passe et il se fait tuer par un slaad bleu, les slaads ont infiltrés le camp.

On achève le combat qu'on a commencer. Une fois terminer, Azim Muini arrive avec des gardes. On accuse Azim d'être liés avec les slaads, il approuve et se transforme en slaad funestre. Les gardes se font tuer par 3 slaads vert métamorphosés. Nouveau combat (Fuck). Le combat va mal pour nous, des boules de feu, un nuage de poison qui recouvre tous le jardin (les tours suivants, le nuage s'est déplacé vers le cœur de la cité). Golkan tombe (un tour suivant Alegord le soigne), Nadar et Asuissorti sont blessés gravement. Suradoc vole pour aller derrière les ennemis et s'évite les boules de feu. Le poison est très efficace contre moi. Azim, qui nous pensions qui était avec nous, est une illusion. Le vrai était celui dans la tour, il a poussé un garde et il s'envole dans les air et lance des sorts sans restrictions pour ses alliés (les slaads verts sont mort par le poison). Tout le groupe sort du nuage de poison (Suradoc se fait rattrapé par le nuage), je sors en m'envolant et je prend Asuisorti avec moi. Après s'être levé (soigné) Golkan fait le tour pour se retirer, et voit plusieurs corps boursoufflé derrière la garnison (incubation). Asuisorti et moi chargeons (en vol) pour attaqué Azim le slaad funestre et nous brisons sa concentration pour le vol. Nous atterissons et Suradoc s'envole et rejoins le haut de la tour. Alegord réussit à contrer le nuage de poison, limitant les pertes dans les civils et Asuisorti est celle qui porte le coup fatale à Azim. On se repose pour la nuit, Ziba nous remercie et nous donne une récompense pour nos actes, aussi une passe pour aller de l'autre coté. Nous passons 3 jours, pour soignés et se reposé un peu. Alegord soigne les gens, Suradoc et Nadar s’entraînent. On remarque que les slaads, surtout le funestre pouvait changer de plan, pourquoi est-t-il resté. On se doute d'une pierre de contrôle est en jeu. La salle du trésor n'a pas été ouverte, la relique d'ici la calice du soleil est toujours la (elle purifie le lieu et peut avoir plus de pouvoir dans les mains de ex: prêtre d'Aska). On discute, on lance diverses hypothèses. Je passe une bonne soirée avec Asuisorti.

Après la 4e journée, la caravane que la ville attendait arrive finalement. On décide de jeter un coup d'oeil. Alegord veut aller voir Ziba (ça le chicote), moi je veux voir le prêtre qui devrait être arrivé. Il s'agit d'un prêtre qui vient de Galone. J'allais voir Ziba, Alegord m'a demander d'aller le cherché, il pourra installer un cercle de vérité, mais Ziba arrive et demande ce qui se passe. Alegord change d'avis et décide de faire la zone de vérité sur les gens de la ville, mais un peu trop compliqué (et pour attirer les gens). Date de départ: 16 Éternia (été) On part vers la jungle, en fin de la journée, on s'installe sur un plateau et Alegord réalise qu'on a juste la parole de Ziba que le slaad funestre serait brûlé et Asuisorti sort un message d'une de ses poches. Le message dit que Ziba nous remercie et qu'on pourrait aller visiter son maître dans une ville en Érilite (Sud-est). Riev Har nous parle un peu de cette ville et le seigneur de la ville est une marionnette. On réalise qu'il reste des slaads dans la cité. On poursuit quand même notre route. À la fin de notre première journée, nous rencontrons 4 rats garous avec des pièges qu'ils ont installer. Je suis le seul a les remarquer avant l'attaque et un ogre mage apparaît à la fin du 1er tour. Vers la fin l'ogre mage tente de s'enfuir, on l'achève et Suradoc, qui n'a pas fini avec le rat garou, il tente de le capturer (en le tabassant). Suradoc intercepte un rayon de givre et rayon ardent et recoit la totalité des dégâts. Je regarde l'ogre mage et je remarque qu'il est pas mort, mais bien que je parle de mon idée, Asuisorti tue le 'troll'. Suradoc fini par assomé le rat garou. Le rat garou s'est suicidé.

Le lendemain, sur notre route, dans la jungle, nous trouvons une fontaine fonctionnelle (puit de surface) avec une échelle et nous remarquons 3 gnolls, en fait 6, il y en avait caché dans les buissons. Ils boivent goulument du puits avant de nous remarquer. Combat, assez simple et rapide. Alors qu’on a fini, les cadavres frémissent et se relève, les gnolls sont devenu des mort-vivants. On passe un moment pour chercher ce qui aurait pu provoquer la zombification des gnolls. Ce serait la source, elle serait corrompue. Je jette une torche dans le trou, ça va prendre une demi-heure à descendre. J’utilise ma capacité de lévitation pour descendre sans problème, les autres descendent l’échelle. MB échoue, tombe dans un réservoir d’eau et a bu la tasse. On finit par descendre, en surface une statue de femme qui crache de l’eau et en bas, une statue d’homme qui boit de l’eau. Au fond du réservoir, un symbole c’est une rune de (on ne sait pas quoi). Alegord tente d’utiliser le sort identification sur la rune, je lui donne un parchemin de manipulation de l’eau pour dégager et geler l’eau de la rune. Il s’agit d’un sort de sanctification (maudit) bien plus puissant que la normale. Toute personne en contact et meure devient un zombie. Il faudrait un sort pour briser les malédictions. On peut voir un tunnel au fond de la salle. Avant d’aller plus loin, je pense qu’on peut briser la statue. Suradoc ne veut pas briser la statue en bas, mais Nadar m’aide (je lui passe un marteau). Alegord tente d’effacer la rune, une bonne dissipation de la magie, il échoue 4 fois. 

Nous rentrons dans le tunnel, grâce à Suradoc, nous savons que le tunnel descend dans les profondeurs. Une odeur de moisissure et d’humidité est remarquée par le groupe. Au bout, une porte en bois avec une ouverture avec une grille. Je passe mon bras pour lancer ma torche, mais avant, je me fais mordre, je m’éloigne et mon bras est couvert de morsures. Alegord lance une boule de feu et Suradoc ouvre la porte, il s’agit de petites plantes carnivore, elles sont sur les murs. On rentre dans une grande salle, il s’agit d’un salon ou cuisine, une place ou quelqu’un vivait ici, c’était peut-être une serre. Une porte au fond et on se retrouve dans une ville (sous terre), avec des bâtiments en ruine, des champignons de toute taille, de moisissures à la taille d’un arbre et quelques fougères. On explore la cité, on peut voir que c’était une ancienne cité humaine. Nadar tente de couper un champignon, la sève coule sur la dague et se fige presque instantané, la substance figé ressemble à du ciment (plus léger). Alegord tente aussi de piquer un champignon avec une lance improvisé (bâton et un de mes fléchettes). Il réussit et la fléchette reste coincée et au même moment, Nadar fait un trait de feu sur un gros champignon et une explosion de feu et de poison se propage sur tous. Après avoir exploré un peu plus, je réalise qu’il faut revenir à l’entrée ou du moins faire de quoi pour revenir et on est perdu. Nadar s’envole et remarque que le plafond est un champignon immense. On se dirige vers le centre, après une heure de détour, on arrive au pied du champignon, il est immense. On peut remarquer qu’il y a une porte et des espaces pour vivre à l’intérieur, telle une tour. On rentre, la première salle est une salle d’entrainement (style olympique) avec des estrades. On peut voir des marches suspendus, Nadar monte et rejoins les marches en 3 pas, mais chaque pas fait 50 mètres et il marche sur des nuages. Nadar disparait de notre vu, je l’appel et Nadar remarque une clochette avec une boite, on peut communiquer grâce à elle, la voix de Nadar écho dans la salle d’entraînement, mais juste moi l’entends. Alegord et Suradoc monte et regardent les cieux, Suradoc voit une salle rempli de masses (pas magique), Alegord ouvre un nuage et ouvre une porte à côté de moi. Je rentre dans la salle ou est Alegord, la salle change pour un lit, avec 2 demoiselles, un peu ivre et avec du vin. Une des 2 à l’apparence de la sœur de Golkan et l’autre à une apparence de drakéide (je communique avec Nadar par elle). Alegord remarque Asuisorti en petite tenu. On est tous coincé dans nos salles (nuages). Suradoc tente de frapper un mur avec un marteau et se met à tomber. Il se retrouve par être transpercé par une plume, son sang noir est étendu sur un parchemin. Quand je remarque Asuisorti en tenue de nuit, je laisse les 2 autres pour elle, mais Suradoc voit un chaosien et va vers eux (lui et Asuisorti) et fait un cône de froid. Le chaosien disparait mais Asuisorti dit qu’Alegord est con d’avoir attaqué moi (Samiel), et j’ai disparu. Alegord voit une Asuisorti à terre en plus de la normale. Celle à terre se divise en plusieurs petites Asuisorti et commence a sauté sur Alegord. Alegord soigne et les miniatures disparaissent. Nadar communique par Asuisorti, elle n’aime vraiment pas cela. Nadar fini par parler avec Riev Har, il parle un peu. Après une passe de serviette, Riev har se pousse de manière de zoiberg (pas normal). Le cœur de Nadar sort de sa poitrine, se sauve. Nadar tente de l’attraper, en utilisant une main de mage, réussit et remet le cœur dans une prison. Ben des trucs passe pour Nadar, parler à lui-même, s’éviter les sables mouvants, traversé un désert de froid, similaire de Nartic. Il revoit son passer et son village en feu. On finit par se réveillé, en choc émotionnelle, coucher sur des lits champignons et entouré d’hommes champignon. On a dormi pendant 3 jours. Toutes nos actions dans nos rêves, on les faisait en réalité. On accepte de les aiders, on va attaquer une autre tribu d’homme champignon mais avant on doit être immunisé à leur spores, donc un autre 3 jours de sommeil. Aussi, on a des champignons dans le corps pour nous nourrir. (note perso, trop de truc dans la séquence rêve pour tout noté)

On se réveille, pas au même endroit, les myconydes nous ont déplacé, on descend une paroi de champignon, après que 2 myconydes nous indiquent le chemin. On rentre dans une série de grotte. On commence un combat contre un myconyde, je suis empoissonné et on tente de communiquer avec eux, Suradoc tente du moins, seul Nadar a attaqué le myconyde. On attend pour voir une réponse, et ça a laissé tous les myconydes se rapproche de nous et un gros paquet d’entre eux arrive. Surprise, deux dragons vert infectés de champignon, il a même du mycélium qui coule d’eux. Un long Combat.

Nouveau joueur : Philipe. Perso: Sofia Rightblade, demi-elfe, femme, paladin 3 / sorcier 4
Il arrive à nous par une téléportation, faite par un mage qui a raté son sort. On commence a cherché les grottes, Myastan Nadar et Asuisorti remarquent que les murs de pierre laissent place à des murs de mycélium. Plus loin, on trouve des gens pris dans le mycélium, ils sont mort, c’est dur de les discernés du mur, creepy. En avançant le tunnel, les silhouettes sont plus définies, les gens sont étés mis plus récemment. On va au fond pour vérifier, un cul de sac et on trouve le perso de Philipe du nom de Sofia, dans le mur. Le plus terrifiant, au fond, il a plus de corps sur les murs, plafond et plancher. On réussit è libérer aussi 3 hommes à peau noir, on n’en voit pas souvent. Les 3 hommes se lève et on peut voir que leur corps rejette de la moisissure, ils combattent le champignon ? Les 3 noirs ont aussi des pics d’os qui sortent d’eux. Aussi, j’ai eu le temps de parler avec Sofia, elle serait restée dans le mur environ une semaine. (Note MB – Nadar a pris son cossin pour devenir sorcier). Combat. Les trois noirs sont des brutes, ils ont beaucoup de vie. En crevant, les membres tombent comme une statue et il ne reste que de la poussière des créatures, des humains modifiés. 

On cherche la sortie et après un petit moment, on sort. En avançant le tunnel plongé dans l’obscurité, les murs sont travaillés, à un cul de sac. Asuisorti trouve un bouton et un passage secret s’ouvre et on arrive dans la jungle, en fait des ruines. C’est un ancien temple (culte ?) avec une statue hoplite (soldat) en bronze. Un autel est au pied de la statue, fait longtemps que l’autel est là et Alegord remarque que la statue de bronze à des jointures et avec son jet d’arcane réussit, c’est en fait un golem de fer, mais c’est un golem de bronze, une création très étrange. Sur l’autel, il y a des gemmes élémentaires (avec 3 charges chaque, aussi on garde le contrôle de l’élémentaire), une de chaque élément. On décide de se reposer ici, on passe la nuit, sans problème. Au matin, Nadar veux prendre les gemmes, Golkan se prépare et Combat, le golem se réveille. Le golem est immunisé à tout ou presque des dégâts qu’on peut faire. Note : le golem de bronze se recharge par l’électricité. Pendant que le golem est occupé a frappé le voleur (nadar) j’en profite pour prendre les gemmes. Une fois vaincu, on regarde le lieu et le temple est pour les 4 éléments et pour le dieu des athlètes, Borahoka. Les gemmes représentent les 4 épreuves. Les épreuves étaient de vaincre un élémentaire de chaque type. Je fais une mise à jour de ma lettre de situation. En route vers l’est, Golkan parle d’Éliawin, Riev har veut parler à Golkan en privé, à propos d’Éliawin, savoir des nouvelles. (Note on ne se sépare pas, suite à la perte du familier de Nadar) Sur la route, nous rencontrons un groupe de yuan ti, ils tentent de parler à nous et via draconien, ils demandent de ranger nos armes et de les suivre vers leur cité. Golkan est réticent à suivre. Ça prend quelques heures pour arriver à la cité. En route, on pose des questions, on va voir la grande prêtresse. 

En arrivant, on peut voir sur des piques, des têtes de toutes les races ou presque (gnolls, yuan-ti, hommes noirs). Alegord remarque beaucoup de tête de gnolls fraiche, mais à la fin, plusieurs têtes de yuan ti sanglante sont accroché, sans dérangé les yuan-ti. En s’approchant des limites de la ville, Alegord détermine l’architecture humaine (égyptien avec maya) de la cité, les yuan-ti se sont installé ici. En arrivant au pied de la pyramide, on monte la pyramide pour voir la prêtresse, des cadavres de yuan-ti longe le sol et les soldats font le ménage. Il y a eu un combat. Au sommet, tous (joueur et ceux autour de la pyramide) remarque une yuan-ti sang mêlé décapiter la tête d’un yuan-ti, la tête de serpent roule le long de la pyramide. En s’approchant du sommet, le corps du vaincu est mis sur un autel et la yuan-ti mange son cœur. (Note tout est planifié a la minute presque) Nous rencontrons la prêtresse, elle semble accueillante, nous parlons en privé dans une salle. L’ancien seigneur ne vénérait pas le protecteur, le dragon (vert), son nom est Rionvhazuhaphyr. Il est dans la pyramide, c’est sa maison, refuge et prison. On va le voir, c’est lui qui veut nous parler. On s’assit, du vins et de la nourriture nous est apporté. Moi, Suradoc, Alegord et Asuisorti boivent leur vin. La prêtresse nous dit que c’est pour nous donner du courage et comprend pour ceux qui ne veulent pas boire du vin. Nous discutons, on apprend que la prêtresse a reçu des pouvoirs du dragon pour augmenter ses visions et la quête de Riev Har est futile. L’armure d’or est à présent dans les griffes de la momie (du désert de sable noire). On pourrait trouver d’autre objets dans l’ancien lieu, une capitale d’une ancienne civilisation. Le lieu est gardé par un gardien, il pourrait faire écrouler la cité. Myastan Nadarr en profite pour parler au groupe et offrir ses excuses pour son comportement. Il parle un peu de son clan et village qui s’est massacré. On a un flash-back (donné par MD), sur la petite fille qu’on a sauvé (la fille des ambassadeurs de tessehalla). Après avoir parlé à Golkan, je vais voir la prêtresse et je lui demande d’aller voir Golkan, Nadar lui parle aussi pour savoir quelques informations, questions de culture et enseignements. C’est le dragon la plus grande source d’information, mais c’est dangereux de traversé le labyrinthe. La prêtresse va voir Golkan, Sofia s’en va, Golkan ne veut pas et se fais giflé. J’ai réussi envoyé la prêtresse avec la pensé que Golkan est attiré vers elle. Suradoc est à côté et aide à mettre sur la bonne voie. La yuan-ti s’appelle Szotzelis et Golkan raconte ses aventures, Suradoc l’aide. Les pirates, l’instance des hobogelins en Lorian et la malédiction du groupe, la notion de Suradoc de manger ce que l’on tue. Sofia et Asuisorti sortent ensemble, Nadar et Alegord vont à la bibliothèque et je réussi à rejoindre Asuisorti et Sofia, mais Sofia me lance suggestion et je résiste. Sofia me demande et me persuade de rester seul. Je m’en vais, après une révérence. La conversation est fini, Suradoc fait le tour de la ville et Golkan suit la prêtresse pour découvrir ce que fais la carte (du destin) qu’il a reçu (il y a longtemps), Golkan trébuche tout le long de la pyramide, presque tous le remarque. Golkan va dans une vieille maison avec la prêtresse et il s’agit d’une sorcière. Elle fait des recherches et la carte permet de changer le destin (passé ou futur), changer un événement. Golkan continu avec Szotzelis, elle lui offre une boisson divine, un nectar aphrodisiaque qui aide et le soigne un peu. Golkan semble souffrir de manque des moments, Suradoc remarque cela, genre Szotzelis est dans la chambre de Golkan et s’est déshabillé. 

On passe la nuit sans problème, mais Nadar à une nuit rempli de cauchemar, seul l’aube le sort de son sommeil. Nadar passe du temps pour invoquer un nouveau familier pour remplacer celui qui a perdu, mais c’est un diablotin à place d’un pseudo dragon. Golkan tente de tuer le diablotin, il manque le premier coup, blesse le 2e et l’achève au 3e. Sofia tente de parler discrètement à propos de Golkan, il l’entend les inquiétudes de Sofia. Petite remarque, Golkan est tout nu. L’ancienne cité ou en est (la cité de yuan ti) est un lieu de culte pour Arazo, une déesse maléfique. C’est un lieu propice pour l’invocation de diable. Golkan en profite pour parler à Riev Har, pour utiliser sa carte et changer le destin, Golkan vis dans le présent et le futur (bref changer la destruction de Deris Kharlan ou la mort de sa femme). Golkan parle un peu avec Suradoc. Après que tous soient prêts, nous entrons dans le donjon, un passage secret dans la bibliothèque, un escalier en colimaçon, un escalier très long. On discute en groupe en descendant, ça va dans toutes les directions et c’est coloré (relations, identité sexuelle, etc). On finit par arriver dans une salle, le plancher est couvert de jade et de cuivre rouillé (ver de gris). Il y a 5 diables athlètes qui demande nos objets magiques (ou laisse tout) ou les combattre. Ils disent leur nom : Midnight Blue, Snake-eyes, Mr. V, Lucky, Decimator. Les 5 ont un tatou de l’homme de Da Vinci sur un cadran de 12. Ils sont forts et ont beaucoup de vie. Le truc de l’énigme est qu’il faut frapper une partie du corps qui est leur faiblesse. Quand on frappe à la bonne place, ils disparaissent. On se soigne et on descend un escalier et on tombe en face à face avec le dragon, plus grand que la pyramide au-dessus. Suradoc remarque que la couleur vert du dragon est dû au vert de gris, ce serait un dragon de cuivre. Il est enchainé (10) sur un glyphe. 2 chaînes sont brisées. Le glyphe, nous le reconnaissons, nous en avons déjà vu un glyphe de portail démoniaque. Le glyphe draine l’énergie du dragon pour la cité, il y a des symboles d’Arazo dans le glyphe. Le dragon nous demande de s’occuper d’un camp de gnoll dans les parages. Le camp est en train d’accomplir un rituel pour invoquer Yenoghu.
Note: Golkan a dit beaucoup de marde

On termine notre conversation avec le dragon de cuivre et entre nous. Sujet : armure d’or, momie qui a l’armure, l’ancienne capital du territoire, le gardien de la capitale (titre : panthère noire), je demande conseil sur ma vie personnelle (comment améliorer ma situation familière; me faire respecter alors qu’il n’y a rien à faire), malédiction et folies, la folie de Golkan (vision du futur et passé). Je parle aussi de moi, mon passé, le fait d’être bâtard. (Réussi un jet de tromperie envers Golkan, juste parlé avec sarcasme) Golkan parle de sa carte, de ses visions du futur, d’un mage qui lui a expliqué la situation. Je pose la question de qui c’est et c’est Naelo. Apparemment, des gens font un grand sacrifice pour détruire l’arbre de mana et invoquer un grand mal. Aussi, la cité volante de Derris kharlang s’est écrasé (le sacrifice). Golkan pense à quelque chose (ne dit rien). En arrivant à l’extérieur de la pyramide (on sort), Szotzelis nous parle et on apprend que la pyramide s’appelle la pyramide de la cruauté. Note pour Agartha. Szotzelis est intéressé par ce que Golkan parle (Agartha). Le fléau des gnolls nous guidera pour trouver le camp et l’ancien propriétaire. Les yuan-ti sont très intéressé pour le passage vers Agartha et ils veulent savoir la porte. Suradoc tente de persuadé les yuan-ti d’un lieu quelconque en Mogua (la jungle où on est). Content de savoir, ils nous laissent partir. En avançant dans la jungle, on peut contourner certains obtacles. Alegord et Nadar qui entendent les ricanements des hyènes, on est arrivé. Il y a beaucoup de gnolls de tous types et Asuisorti fait un fumble en discrétion, combat. Note : des gnolls mangent de la chair d’humain, des squelettes éparpillés et des gens sont enfermés dans une cage. Le combat se passe bien au début, mais je me retrouve paralysé pour un tour. Grace aux boule de feu et de vitriole, ça élimine du monde. Suradoc se retrouve paralysé à son tour, le croc de Yenoghu frappe fort sur Suradoc. Je me retrouve inconscient, à terre et le combat n’est pas fini, on est au 3e tour. 


Posté dans Histoire de Samiel

Publications recommandées