Main photo Barbus de sumatra (Puntius tetrazona) - Fiche Poisson

Barbus de sumatra (Puntius tetrazona) - Fiche Poisson

  • Par HeroxAquariophile
  • 804 vues

Nom scientifique  Puntius tetrazona

Descripteur Bleeker 1855

Famille Cyprinidés

Synonyme(s) ou Nom(s) commun(s)

  • Barbus tetrazona (Sci)
  • Brzanka sumatrzanska (Pl) (Sci)
  • Capoeta tetrazona (Sci)
  • Barbus de Soumatra (Fra)
  • Puntius tetrazona (barbus de sumatra) (Fra)
  • Tiger Barb (Ang)


Taille Mâle : 7.0 cm, Femelle : 7.0 cm

Origine Asie du sud-est, Sumatra, Borneo.

Température 24 °C à 28 °C, 27 °C pour la reproduction

pH  6.5 à 7.5, 7.0 pour la reproduction

Dureté  8 °d GH à 15 °d GH, 10 °d GH pour la reproduction

Zone de vie Milieu

Description Le corps est haut, de couleur orange rayé verticalement par 4 barres noires.

Les nageoires pelviennes sont légèrement rouges alors que la caudale et les pectorales sont transparentes. Quant aux nageoires anales et dorsales, elles comportent du noir et ont les extrémités transparentes.
La dorsale comporte également un liseré rouge au dessus du noir.

Il existe une variété albinos et une variété verte.

Espérance de vie de 3 ans

Comportement Ce barbus vit en groupe d’une dizaine d’individus minimum.
Ce groupe est hiérarchisé. Un trop petit groupe de barbus de sumatra deviendra très certainement agressif envers les autres espèces à défaut de pouvoir diriger leur trop plein d’énergie vers suffisamment de congénères. Très actif, ce barbus aime parcourir tout le bac et ne dédaigne pas fouiller le sol à l’occasion. Sa grande activité nécessite un bac suffisamment grand ; une cuve de 1m20 de longueur semble être un minimum.

Ce barbus convient pour tout aquarium communautaire à condition de ne pas y héberger des poissons à longues nageoires (scalaire, guppy ou même gourami) si l’on ne veut pas les voir mordillées et déchiquetées par les barbus.
En général, ne pas faire cohabiter des barbus de Sumatra avec des poissons trop timides et/ou plus petits qu’eux sous peine de les voir se faire poursuivre sans relâche !

Ne pas faire cohabiter des Barbus avec un Labéo ou d’autres poissons au comportement similaire. Animosité et courses-poursuites entre les deux assurées !

Un substrat de teinte sombre apaiserait son comportement.

Ce poisson est un gros pollueur et un grand consommateur d’oxygène du fait de sa vivacité, aussi, une excellente filtration et des changements d’eau réguliers sont souhaitables !

 

Reproduction Une température à 27°C, un bac spacieux et planté avec quelques rayons de soleil le matin ou le soir, favorise la ponte…

Un bac de 50 cm de façade est recommandé. On introduit les parents en fin de journée. Prévoir une eau douce peu minéralisée <10°, Ph 7, des plantes à feuilles fines comme cabomba et myriophyllum. Un sol léger, galets (neutre) ou tourbe fibreuse et sable. Ôter les parents après la ponte déposée dans les touffes de plantes, car ils ont tendance à manger les œufs…

Incubation de 24 à 36 heures. Les alevins restent accrochés pendant 2 jours. Ils consomment leur réserve vitelline. Ensuite, infusoires et nauplies d’artémias !

Faire de fréquents changements d’eau pendant l’élevage des alevins. C’est un poisson qui est un gros mangeur et un gros pollueur de son eau.

Dimorphisme Le mâle possède un nez rouge brillant et des nageoires plus rouges, il présente des couleurs plus vives.
Les femelles ont un corps plus rebondi.



Publications recommandées