Main photo Le CFA de la FFC s'engage pour une bonne cause

Le CFA de la FFC s'engage pour une bonne cause

  • Par Admin
  • 840 vues

Les apprentis du CFA de la Fédération française de carrosserie ont travaillé pendant plusieurs mois sur la remise en état d'un Kangoo 4×4. Celui-ci servira d'assistance médicale à un dispensaire sénégalais.

Plusieurs mois de travail acharné auront été nécessaires mais ils en valaient largement la peine. A l'initiative de l'Association des Anciens et Amis de la Casamance, qui fournit gracieusement depuis 26 ans des véhicules à des dispensaires sénégalais, les étudiants du CFA de la FFC se sont engagés dans un projet humanitaire qui n'avait rien d'une sinécure. Quand le Kangoo 4X4 réformé de EDF arrive à Villeneuve-la-Garenne (93) en provenance de Tours, il ne roule même pas !

 

En fonction de leurs spécialités, du temps disponible et de leur motivation, les apprentis vont intervenir tour à tour sur la mécanique, la carrosserie ou la peinture du véhicule pour le retaper de A à Z. "Le projet n'était envisageable en tant que tel que si nous assumions l'ensemble des prestations", note Olivier François, directeur de l'établissement. C'est ainsi que les apprentis en mécanique ont commencé le travail par le remplacement du train arrière, de diverses pièces moteur, et bien sûr d'une révision profonde (freinage, embrayage…). L'ensemble des pièces neuves étant fourni par des partenaires équipementiers du CFA.

 

Plus de 250 véhicules donnés en 26 ans

 

Les carrossiers ont ensuite pris le relais, avec l'installation d'un snorkel (prise d'air moteur aérienne), obligatoire au Sénégal pour ménager la mécanique, et le remplacement des éléments endommagés avant que les peintres ne prennent le relai. Après avoir confectionné la teinte selon le cahier des charges fourni par l'association, le Kangoo 4X4 se pare de blanc, beige clair et beige foncé, comme toutes les voitures que l'association livre depuis 26 ans en Casamance.

 

La finalité de ce projet est intervenue le 21 mai 2019, moment où les représentants de l'association sont venus prendre possession du véhicule. "Avec les formateurs, nous voulions que les apprentis s'investissent totalement, il fallait donc qu'ils puissent voir le véhicule terminé, et qu'ils remettent eux-mêmes les clés à l'association", ajoute Olivier François. Depuis son lancement, cette dernière a donné plus de 250 véhicules.

Source : Journal de l'Automobile



Publications recommandées