Main photo Trouver sa place

Trouver sa place

  • Par Francesca
  • 802 vues


Comme lorsqu’on naît on oublie nos incarnations précédentes, notre mission d’âme et nos principes d’incarnation, la vie nous les fait expérimenter par chaque instant de vie.

L’enfant de l’éveil spirituel, s’intéresse très tôt à sa dimension spirituelle. Dés le plus jeune âge, il pose des questions métaphysiques, allégoriques ou métaphoriques qui connectent la dimension du subtil: “où vont les nuages?”, “comment parle un lapin”, “pourquoi les gens sont méchants”…

Il peut établir une communication avec les mondes subtils par des histoires inventées, jeux imaginaires, ami imaginaire, supports, peurs particulières, la recherche permanente de lumière ou d’aveuglement à la lumière, des noms inventés, des impressions de ressemblances (humain/ animaux ou végétaux), refuser de manger des animaux…

La socialisation va être le terrain le plus glissant. S’intéressant à des choses “différentes”, il peut se sentir à part ou trouve inconcevables les règles et les structures préétablis. C’est ainsi, que l’on a diagnostiqué beaucoup d’enfants éveilleurs d’hyper-actifs ou avec des troubles de la sphère autistique. En ce moment, le terme à la mode c’est “bi-polaire”!

Dés qu’un enfant ou un adulte ne rentre pas dans le moule, il est souvent indexé “hors-norme” et comme les enfants de l’éveil spirituel ont des capacités extra-sensorielles, ils sont vite stigmatisés “hors-norme”.

Je ne dis pas que tous les enfants diagnostiqués selon une pathologie psychique ou psychologique sont des enfants éveilleurs, mais si la société et la médecine psychiatrique prenait en compte la spiritualité, peut être qu’il y aurait moins de personnes “malades”.

Pour trouver sa place, cela commence à la maison.

Les noms des catégories des enfants de l’éveil spirituel  sont établis selon la couleur de l’aura qu’ils émettent.

L’aura étant le champ énergétique magnétique constitué des corps subtils de chaque individu, c’est par l’influence énergétique que l’on va être prédisposé pour telle ou telle “mission d’âme”.

Les parents  éveilleurs ont de fortes chance d’avoir des enfants, eux mêmes éveilleurs mais, en général, pas de la même catégorie (pour faire travailler la famille également). Il y a trois générations d’indigos depuis les années 40 et la dernière vague dans les années quatre-vingt. Puis les enfants cristal, diamants, dorés et enfin arc-en-ciel. Ce sont des vagues et des enfants indigos naissent encore, même si la dernière vague était  dans les années quatre vingt, mais c’est plus aléatoires.

Les générations par vague, apparaissent selon les besoins et les fréquences de la planète. Chaque catégorie, ayant des caractéristiques différentes, apporte des qualités d’éveil et de progression de l’humanité différente.

Le but étant d’harmoniser les champs de conscience de l’humanité et d’élever les fréquences vibratoires vers plus de lumière (tu appelles ça comme tu veux: amour inconditionnel, paix intérieure, sérénité, plénitude, béatitude, quintessence…).

Et pour en savoir plus, je conseille de rejoindre mon blog : https://prendresoindenosenfantsquantiques.wordpress.com/

Francesca du forum LA VIE DEVANT SOI 


Francesca
Francesca

La manifestation de notre chemin intérieur.

Publications recommandées