Main photo LES DANGERS DE L'ETE

LES DANGERS DE L'ETE

  • Par rumba
  • 2112 vues

Bonjour,


c'est presque l'été il devrait donc faire beau et chaud, et le soleil devrait être là.

Il est déjà bien là du reste et particulièrement dans certaines régions de France.

S'il nous faut du soleil car c'est un bienfait à condition de ne pas trop s'exposerdirectement et longtemps à ses UV.  Mais il faut savoir en profiter.

S'il a des bienfaits il peut devenir dangereux, pour les bébés, les enfants, les adultes et aussi pour nos animaux domestiques.

Alors si vous souhaitez étoffer  cet article, vous pouvez le faire en postant. Vous pouvez poster des photos préalablement hébergées.

1) Pour les bébés et les enfants, même si le soleil est vital, il n'en demeure pas moins un ami dangereux. La vitamine D se forme sous l'action des rayons ultraviolet et permet la croissance des os. Hélas le soleil  peut provoquer chez les petits, déshydratation et coups de soleil aux effets redoutables.

Il faut  donc protéger bébé des méfaits des ultraviolets à partir du moment où vous l'exposerez au soleil. Quelque soit l'endroit, votre jardin, près d'une piscine, en promenade et pire bien sur à la plage.

Des précautions s'imposent:  Ne pas exposer les petits aux heures où le soleil est le plus virulent c'est à dire entre onze et seize heures. Les risques de déshydratation et de coups de soleil sont extrêmes. Un bébé ne pourra pas vous dire "j'ai soif".  Et en tout état de cause il est préférable de ne pas exposer un nourrisson au cours de sa première année.

Au-delà, il faut lui faire boire régulièrement de l'eau. Un bébé qui se déshydrate va tout d'abord pleurer et pleurer encore puis finira par somnoler. Ses yeux vont se creuser, ses lèvres vont s'assécher, sa respiration va s'accélérer et il finira par ne plus uriner.  C'est un cas d'urgence, car le coup de chaleur fatal est proche, la fièvre va s'imposer, le bébé va tomber dans le coma et peut mourir.

A  la plage, il faut redoubler de vigilance. Le soleil  va agresser la peau fine de l'enfant alors qu'il s'amuse sur le sable. Il faut protéger à tout prix le petit avec des crème solaires efficaces dont le Facteur de Protection Solaire dont l'indice est au moins égal à 25 et comporte la mention "filtration UVA". Crème a renouveler toutes les heures.Mais le mieux est de mettre systématiquent un bob ou un chapeau sur la tête de l'enfant (larges bords) et de lui faire porter un t-shirt en coton. Des lunettes avec verres filtrant sont préconisées. Et la logique est de ne pas laisser l'enfant des heures au soleil. Le remettre à l'ombre et lui faire boire de l'eau régulièrement seront aussi de bonnes précautions.  

Vous l'aurez compris le soleil est dangereux pour les petits, ils sont vulnérables et les dangers sont extrêmes puisqu'ils peuvent entraîner le décès. Alors soyez prudents et respecter ces règles de bon sens.

DANGER ANIMAUX:

(Source  30 millions d'amis)

Chaque année, nombreux sont ceux qui en sont les victimes malheureuses, bien souvent otages de notre propre négligence. Quelques-uns meurent même, le plus souvent prisonniers pendant quelques heures seulement, de véhicules garés en plein soleil.

"Quelques minutes pour être en danger"

« Les chiens et les chats sont aussi sensibles qu’un nourrisson, confirme le Dr Laetitia Barlerin. Ils ne régulent pas leur température interne comme les humains, et quelques minutes suffisent pour les mettre en danger. » Un phénomène qui touche plus particulièrement certains animaux : « Les chiots, les chatons, les animaux âgés, mais aussi les petits chiens ou encore les races à nez écrasé, comme les bouledogues, sont extrêmement fragiles » poursuit la vétérinaire.

Température fatale

Il est donc impératif de veiller à ne pas laisser son animal enfermé dans une voiture, même si celle-ci est à l’ombre (le soleil tourne), même fenêtre entrouverte. Idem pour un laps de temps très court : la température dans l’habitacle peut en effet atteindre et dépasser les 40°C en moins de 10 minutes et être fatale pour l’animal qui s’y retrouve prisonnier.

Autre menace qui pèse sur nos amis : l’asphalte. Pour les chiens, les promenades peuvent vite tourner au cauchemar, la température du bitume pouvant atteindre 50 C° au sol et plus de 40°C à 15 centimètres de hauteur. Les moments les plus frais de la journée, c’est-à-dire avant 12h et après 20h, sont à privilégier pour les balades qui doivent s’effectuer de préférence à l’ombre. Les coussinets, sujets aux brûlures, sont à surveiller de près. Quant à la plage, elle est à proscrire aux heures les plus chaudes !

Des réflexes simples

« Le principal problème vient de la méconnaissance des maîtres, explique Laetitia Barlerin. Au quotidien, adoptez des gestes simples mais efficaces : eau fraîche (mais non glacée) en permanence, volets fermés, ventilateur, brumisateur, serviettes humides... » Les animaux peuvent être par exemple douchés légèrement. Et contrairement aux idées reçues, les chats apprécient de temps en temps un petit filet d’eau ! « Les fontaines à eau sont particulièrement recommandées pour les félins, qui ont tendance à ne pas s’hydrater suffisamment », précise la vétérinaire. Des conseils faciles à mettre en pratique, qui aideront votre animal à mieux supporter la chaleur de l’été.

Animal en péril : comment agir ?

Alors que faire si l’on est témoin d'une situation où un animal est enfermé dans une voiture au soleil ? Avertir la police ou la gendarmerie locale. En effet, l'article 20 de la loi du 6 janvier 1999 [codifié sous l'article 214-23 (3°) du Code rural, NDLR] vous permet de faire procéder à l'ouverture du véhicule stationné en plein soleil lorsque la vie de l'animal est en danger, en présence d'un gendarme ou d'un policier.

PATTES BRULEES = 

En voiture et bien mettez un pare soleil sur la vitre du côté de votre animal, et que ce soit lors de toutes les sorties, ayez une petite gourde d'eau, car les animaux ont soif eux aussi.

Moins cher qu'un paquet de cigarettes et tellement plus utile!!


Vous l'aurez compris, les dangers sont nombreuxet je ne vous fais pas de récapitulatif sur les maladies qui peuvent arrivées parfois quelques années après de longues expositions au soleil sur les enfants ou les grandes personnes.

Vous n'ignorez pas le mot mélanomes:

SOURCE WIKI: Le mélanome est un cancer de la peau ou des muqueuses, développé aux dépens des mélanocytes. Le mélanome cutané constitue en 2011 la 6e cause de cancer chez la femme avec 5,100 nouveaux cas estimés et la 8e chez l’homme avec 4,680 nouveaux cas estimés. Les mélanomes cutanés représentent respectivement les 14e et 12e causes de décès chez la femme et chez l’homme avec 720 et 900 décès estimés pour l’année 2011 pour 9 780 nouveaux cas totaux estimés. Les taux d’incidence (standardisés monde) sont estimés à 10,1 et 9,7 pour 100 000, respectivement chez la femme et l’homme, et les taux de mortalité à 1,1 pour chacun des deux sexes.Les mélanomes ne représentent que 10 % des cancers cutanés diagnostiqués en France. Moins fréquents que les carcinomes, ils sont toutefois les plus dangereux du fait de leur fort potentiel métastasique.........

La kératose solaire favorise la survenue de ce cancer.La brûlure solaire, en particulier dans l'enfance et les antécédents familiaux sont les principaux facteurs de risque.


Alors du soleil OUI, et c'est bon pour le moral et la santé, mais aux bonnes heures, avec une bonne protection et sans abus. C'est comme tout, l'abus tue.


Publications recommandées