Main photo Chasing The Dragon

Chasing The Dragon

  • Par Kyu-chan
  • 882 vues

Titre Original : Chui lung
Pays : Hong Kong
Date de sortie : 28 septembre 2017
Réalisateur :  Jason Kwan, Jing Wong
Acteurs : Donnie Yen, Andy Lau, Philip Keung
Genres : Action, Historique
Durée : 128 minutes

Synopsis

Un immigrant chinois illégal s'introduit, avec ses amis et son frère, dans la colonie anglaise de Hong Kong, en 1963 et gravit tous les échelons pour devenir un puissant trafiquant de drogue, grâce à l'aide d'un policier corrompu.

Informations supplémentaires

Le titre du film peut faire référence au pouvoir impérial, du fait du dragon mais, en cantonais, "Chasing The Dragon" désigne une façon de consommer la drogue, en la chauffant sur une feuille d'aluminium. En effet, ce film décrit l’ascension et la chute de Ng Sik-ho, qui domina le trafic de l’héroïne, à Hong Kong, dans les années 1960 et sa relation proche avec Lui Lok, l'un des policiers des plus corrompus de l'histoire de cette colonie anglaise.



Il demeure surprenant de voir ce film autorisé en Chine, car ces histoires de gangsters furent déclarées comme appartenant au passé, lorsque le Parti Communiste prit le pouvoir, en 1949, car ce genre de film viole deux principes idéologiques : Être un ennemi du prolétariat et être une superstition. Le producteur hongkongais Wong Jing nous donne sa réponse patriotique : le trafic de drogue et la corruption dataient de l'époque ou Hong Kong était une colonie britannique, avant le retour de Hong Kong à la Chine, en 1997. Les activités de Ng Sik-ho et de Lui Lok ont pu prospérer dans cette colonie, du fait du haut niveau de corruption qui y régnait, à l'époque. Mais tout ceci changea lorsque les britanniques mirent en place l'ICAC (Independent Commission Against Corruption). Lui Lok s'enfuit à Taïwan, avec une fortune évaluée à 500 millions de dollars HK et mourut au Canada, en 2010. Ng, arrêté en 1975, fut condamné à 30 ans de prison et mourut en 1991, quelques mois après sa libération, pour état de santé.



Cette histoire a fait l'objet de nombreuses adaptations, dont "To Be Number One", tourné en 1991 et dans lequel Andy Lau jouait déjà le rôle du policier corrompu. Dans cette nouvelle version, le Directeur Wong admet avoir forcé le trait sur les personnages anglais pour les faire apparaître comme les vrais vilains de l'histoire : "Nous voulions montrer que les britanniques n'avaient fait rien de bien pour Hong Kong. Ils avaient juste dévellopé la corruption.", écrit-il pour le South China Morning Post, en septembre 2017...Ce qui fait que les méchants apparaissent gentils, cependant que les gentils sont bien méchants !


Publications recommandées