Main photo Arthur Rubinstein

Arthur Rubinstein

  • Par Fanny
  • 843 vues

1887 : naissance de Arthur Rubinstein à Lodzt (Pologne), musicien et pianiste américain.
 (mort le 20 décembre 1982) en Suisse.


28 janvier 1887 – 20 décembre 1982

Faisant partie des plus grands pianistes du 20e siècle, Rubinstein eut assez de talent pour reconnaître les défauts techniques que présentaient la jeunesse et l’ouverture de son jeu, et pour réapprendre son répertoire en milieu de vie, ajoutant davantage de mesure et de discipline au talent naturel qui fit sa réputation. 

Affilié aux Romantiques du 19e siècle par l’entremise de l’exceptionnel Joseph Joachim, il n’en créa pas moins un style pour piano à la fois moderne, net et simple, tandis que, pour la musique de Brahms et Chopin en particulier, il conserva une chaleur de ton et de manière. 

En plus de ses apparitions en solo, il donna fréquemment des récitals de musique de chambre et continua d’interpréter en public jusqu'à près de quatre-vingt-dix ans.

[…] La vie ne donne rien [de plus], que ce qu'elle donne ; [il] ne faut pas attendre un miracle continuel.[...] Et la vie, qui me donne quand même des choses merveilleuses et qu'on ne peut pas me prendre : on ne peut pas me prendre ma musique, on ne peut pas me prendre mes idées, on ne peut pas me prendre mon amour, on ne peut pas me prendre les fleurs que je vois ou que j'imagine même, la beauté des arts, des peintures, des choses, l'imagination, les rêves ; tout ce que la vie nous donne, sans aucun effort, sans dépense : c'est à nous ! D'un autre côté, évidemment, il y a des difficultés, [...] mais ce sont toutes des contraintes presque nécessaires pour sentir le bonheur.


  • 1897 : Envoyé à Berlin pour étudier avec Heinrich Barth (piano), Robert Kahn et Max Bruch (théorie musical).
  • 1900 : Fait ses débuts à Berlin avec le Concerto pour piano de Mozart, K.488, sous la direction de Joseph Joachim.
  • 1903 : Étudie brièvement en Suisse avec Paderewski.
  • 1904 : Première expérience à Paris où il joue le Second Concerto pour piano de Saint-Saëns, qui sera l’œuvre phare de son existence.
  • 1906 : Première tournée à travers les États-Unis, obtient des critiques plus qu’enthousiastes.
  • 1914–18 : Travaille en tant que musicien militaire pendant la Première Guerre mondiale.
  • 1916–17 : Part en tournée en Espagne et en Amérique du Sud, où il découvre la musique de Falla, Granados, Albéniz et Villa-Lobos dont il tombera amoureux pour toute son existence.
  • 1932–37 : Se retire du monde musical pour perfectionner sa technique et réapprendre son répertoire.
  • 1946 : Obtient la nationalité américaine.
  • 1950 aux années 70 : Poursuit ses interprétations avec une énergie étonnante ; joue de la musique de chambre avec plusieurs grands musiciens, comme Heifetz, Szeryng et le Quatuor à cordes Guarneri.
  • 1974 : Création du Concours International de Piano Arthur Rubinstein à Tel Aviv.
  • 1976 : Quitte la scène ; reçoit la Médaille de la Liberté des États-Unis.
  • 1980 : Publie la seconde partie de son autobiographie intitulée Mes Longues Années, (après Mes Jeunes Années en 1973).
  • 1994 : Gratifié à titre posthume d’un Grammy Award pour sa carrière entière, après avoir déjà obtenu dix Grammys lors de son vivant.
  • 1999 : Ses enregistrements complets sont autorisés à la publication – en 94 CD.



Dès l'âge de trois ans, il commence l'apprentissage du piano et à huit ans il donne son premier concert dans sa ville natale. Le violoniste Joseph Joachim, puis le pianiste Paderewski accompagneront le jeune Rubinstein dans ses études musicales.

En 1906, il fait son premier voyage aux Etats-Unis, pays dont il devient citoyen en 1946. Pendant la première guerre, il s'installe en Espagne. Arthur Rubinstien fait de nombreux voyages à travers le monde qui sont à l'origine de son goût pour la musique latino-américaine.

Les années 30 sont marquées par son retour en Amérique du Nord et en Europe. A la fois successeur des grands pianistes post-romantiques et représentant d'une nouvelle génération, Rubinstein assoit sa renommée internationale.

Malgré son âge et sa mauvaise santé, Arthur Rubinstein a continué de jouer en public dans les années 1970 et 1980. Il a fini d'écrire sa biographie à 83 ans et donnait encore des concerts à l'âge de 90 ans.

Rubinstein est l'interprète inoubliable des Romantiques et s'est affirmé comme l'un des grands virtuoses de son temps, notamment dans l'interprétation de Chopin.


Posté dans Culture :: Musique-Biographie
Arthur Rubinstein
Fanny

Publications recommandées