Main photo Guide d'un passage réussi en LowTech

Guide d'un passage réussi en LowTech

  • Par HeroxAquariophile
  • 818 vues

Bonjour !

Je me lance dans la rédaction de cet article concernant le LowTech, n'hésitez pas à me préciser et à rectifier les petites coquilles ou imprécisions ici : https://www.aquariophiliefacile.com/t674-guide-d-un-passage-reussi-en-lowtech


Allez, c'est parti !

Déjà qu'est ce que c'est le Lowtech ?

Il existe de très nombreuses variantes au lowtech comme la méthode Walstad ou encore le NoTech mais de base, un aquarium LowTech est un aquarium qui est filtré par les plantes et qui n'a pas de filtre. Il existe de nombreux avantages comme des économies non négligeables ou encore l'écologie.

Certains biotopes ne sont pas adaptés en LowTech, notamment le biotope tanganyika et malawi pour 2 raisons principales :

  1. Le GH doit être très élevé pour ces biotopes ce qui, à l'inverse du biotope amazonien ne favorise absolument pas la pousse des plantes ;
  2. la plupart des cichlidés ne se priveront pas de déchiqueter vos plantes . Commençons donc notre passage en LowTech !

NOTE : Il est très déconseillé de passer en LowTech un Nano aquarium sans avoir de très bonne connaissances en aquariophilie.

Pour passer votre bac en LowTech, vous avez besoin de beaucoup de plantes : il faut au moins que 60-70 % du bac soit planté (peut être adapté selon la population du bac). Les plantes doivent être surtout des plantes à pousse rapide. Il est impératif de commencer avec des plantes à pousse rapide qui auront l'avantage de mieux filtrer le bac. Après vous pourrez ajouter des plantes du style Anubia ou Echinodorus.

Pour vous guider dans vos choix voici un petit panel de plantes à pousse rapide :

  • Élodée
  • Limnophila sessiliflora
  • Hygrophila corymbosa (peut sortir du bac)
  • Hygrophila polysperma (peut sortir du bac)
  • Vallisneria (Spiralis ou Gigantea, à vous de choisir)

L'ajout de plantes flottantes est un énorme plus (bon pouvoir filtrant aussi).

Note : les changements d'eau ne sont pas obligatoire en lowtech et on peut largement s'en passer.

Ensuite, si vous voulez faire une conversion progressive, vous pourrez commencer par retirer petit à petit les masses filtrantes. Ou au contraire, si la masse de plante est conséquente, directement débrancher le filtre. À savoir que vous pouvez toujours avoir une pompe, mais normalement la nage des poissons est suffisante pour apporter du brassage. Vous pouvez également garder votre chauffage, qui lui est nécessaire. Bien-sûr l'éclairage est absolument impératif !

Il est vrai que l'on peut avoir peur de cette méthode. Mais après tout, lancez-vous et vous finirez par devenir accros à cette méthode ;)

Bravo ! Vous savez comment passer votre bac en LowTech !

Déçu par la simplicité de la chose ?
Bon bah dans ce cas nous allons aller plus loin ensemble et je vais vous présenter quelques variantes du LowTech :
 

Les variantes du LowTech :

Il existe de nombreuses variantes du lowtech, je vais vous en présenter quelques une ici :

— La méthode Walstad : Grosso modo elle consiste en la création d'un substrat naturel pour aquarium lowtech. Pour plus d'informations, voici un petit lien : http://aquariophilie-simplement.blogspot.com/2012/04/la-methode-walstad.html

— l'ANP : L'aquarium naturel planté, de son nom, est une variante qui consiste en la même chose que le lowtech, mais qui se concentre davantage sur le substrat (substrat maison).

le NoTech : Le NoTech consiste, comme son nom l'indique, à se dispenser de toute technologie pour son aquarium, à savoir : du filtre, du chauffage ainsi que de l'éclairage. Cette méthode est délicate et fortement déconseillée aux débutants.

Il existe des tas de variantes au Lowtech, je me suis contenté de vous en présenter les principales variantes.

En espérant que cet article vous ait plu.

Amicalement,Herox.


Publications recommandées