Main photo Une histoire de Colbert

Une histoire de Colbert

  • Par RONNIN
  • 884 vues

Nouvelle liseuse de microfilm reliée à un ordinateur.

Encore un bijou conservé au SHD, une des grande richesse de Rochefort !

Les trois lettres d'une correspondance bien plus vaste, semble être les plus anciens documents conservé au SHD (Service Historique de la Défense) de Rochefort, Courrier du 3 et 8 octobre 1672, 6 ans après le début des travaux de construction de la ville impliquant directement la ville.

Les deux premières sont des lettres de Jean-Baptiste Colbert, un des principaux ministres de Louis XIV. Contrôleur général des finances de 1665 à 1683, secrétaire d'État de la Maison du roi et secrétaire d'État de la Marine de 1669 à 1683.

Qui confira à un autre Colbert, Charles-Jean Colbert, dit « Colbert du Terron » le soin de trouver un emplacement pour la future Rochefort et d'en suivre le développement jusqu'en 1674 pendant lequel il en sera l'intendant.


La troisième écrite par un certain Jean-Baptiste Antoine Colbert, marquis de Seignelay qui n'est autre que le fils de Jean Baptiste Colbert, le premier, qui assiste alors son père dans tout ce qui touche à la Marine et qui sera à partir de 1683 à son tour, secrétaire d'état à la marine.

Il connaît bien Rochefort, puisque son père l'y a envoyé auprès de Colbert du Terron en juillet 1670 pour apprendre le métier de marin.

Ces trois courriers sont semble t'il adressé à Colbert du Terron alors Conseiller d’État, intendant général dans la province d’Aunis, iles adjacentes et mers de Ponant. Il devient intendant général des armées navales du Ponant à Rochefort en 1666

L'ancienne liseuse de micro film, toute une époque !

Source:

Service Historique de la Défense

Wikipédia pour quelques confirmations


Publications recommandées